Cameroun : bientôt un deuxième terminal à conteneur au port de Douala

0

Le Port autonome de Douala (PAD) va se doter d’un deuxième terminal à conteneurs en vue de renforcer la compétitivité de cette plateforme portuaire.

Par Achille Mbog Pibasso

Un deuxième terminal à conteneurs verra le jour au Port autonome de Douala (PAD). La finalisation de l’étude comparée de faisabilité ainsi que la signature de la convention de concession étant prévues pour la fin du mois de décembre 2019 selon le directeur générale du PAD Cyrus Ngo’o.

Pour le moment, l’autorité portuaire qui a indiqué que cette infrastructure sera construite sur le modèle Built Operate Transfer (BOT) n’a pas encore définitivement dévoilé son emplacement exact. Tout au plus, précise-t-on, ça devrait être « soit sur la rive gauche, dans le prolongement du terminal à conteneurs actuel, soit sur la rive droite ». Pour l’instant le montage financier n’a pas encore été rendu public.

Si d’emblée il appert que la construction d’un second terminal à conteneurs traduit une certaine compétitivité de la place portuaire de Douala, il est aussi vrai que la réalisation de ce projet arrive dans un contexte assez tendu entre le PAD qui est à la recherche d’un nouveau concessionnaire pour le premier terminal à conteneurs exploité depuis 2005 par le consortium Bolloré- APM Terminals à travers sa filiale Douala International Conteneur (DIT) et dont le contrat expire en décembre 2019 et ce consortium qui n’a toujours pas digéré son éviction pour le renouvellement de sa concession. D’où sa décision d’ester en justice le PAD conformément à une plainte déposée au Tribunal de grande instance (TGI) du Wouri à Douala.

En effet, le Groupe Bolloré qui était au départ de la dizaine d’entreprises ayant soumissionné, n’a pas « compris » comment il n’a pas pu figurer sur la short-list constituée de cinq groupements d’entreprises  présélectionnées au terme de l’Appel international à manifestation d’intérêt (APMI) lancé en janvier 2018. Une liste constituée alors de CMA Terminals, Dubaï Port World, Hutchison Port Investment Ltd, Red Sea Gateway Terminal ainsi que Terminal Investment.

Avec plus de 245 milliards de FCFA d’investissement au cours des cinq dernières années par DIT, le nombre de conteneurs traités a augmenté de 101% en quinze ans passant de 174 456 EVP à 350 000 EVP (Equivalent vingt pieds). Raison pour laquelle pour le Groupe Bolloré « la place portuaire de Douala gagnera plus en compétitivité pour se hisser définitivement dans le leadership des terminaux à conteneurs de la côte ouest-africaine».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here