Accord entre le Rwanda et l’ARC pour la couverture des risques météorologiques extrêmes

0

Le gouvernement rwandais a signé un protocole d’accord avec la Mutuelle panafricaine de gestion des risques, ARC, pour faire face à l’impact des événements météorologiques extrêmes.

Selon un communiqué publié mercredi 21 novembre par la société d’assurance mutuelle, le protocole d’accord définit les conditions générales et un cadre visant à faciliter la coopération et la collaboration entre elle et le gouvernement rwandais « afin de faire face aux conséquences des événements météorologiques extrêmes, en fournissant, entre autres un soutien à la formation des fonctionnaires de l’Etat ».

Dans ce cadre, l’institution devra utiliser son outil d’assurance paramétrique, le logiciel Africa RiskView, pour soutenir les efforts du gouvernement rwandais visant à concevoir des réponses aux événements météorologiques extrêmes et autres risques de catastrophes naturelles afin de réduire leur impact sur la population du pays, indique-t-on.

« Le Rwanda a été l’un des premiers signataires de l’Accord portant création de l’Institution de l’ARC en novembre 2012 et siège au conseil d’administration de l’Institution de l’ARC », rappelle l’organisation qui précise que « le choix de souscrire une couverture d’assurance avec l’ARC Ltd est laissé à la discrétion du gouvernement rwandais ».

Composée de l’Institution de l’ARC et de la Société d’assurance de l’ARC (ARC Ltd), l’ARC est une société d’assurance mutuelle offrant des services de transfert de risques aux États membres à travers la mutualisation des risques et l’accès aux marchés de la réassurance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here