Johannesburg, 9 octobre 2015 (CEA) – L’Afrique a connu de bons progrès dans la démocratisation de ses Etats, des institutions et des peuples mais la démocratie reste fragile et ténue et la possibilité de nombreuses reprises seprofile, a déclaré M. Carlos Lopes, le Secrétaire Exécutif de la Commission Economique pour l’Afrique lors de la 15e Conférence « Harold Wolpe Memorial » tenueà l’Université de Witwatersrand , Johannesburg, Afrique du Sud .


French
Share Button