Cameroun : la BICEC octroie 2,2 milliards de dollars de crédit

0
Le Ministre des Finances, Louis Paul Motazé et Kamal Mokdad, Directeur général de la Banque Centrale Populaire du Maroc.

La Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit (BICEC), filiale du Groupe marocain la Banque Centrale Populaire (BCP), a accordé plus de 120 milliards de FCFA, soit plus de 2,2 milliards de dollars de  crédit au cours de l’exercice budgétaire 2020.

A trois semaines de la clôture de l’exercice 2020, la BICEC qui a souvent figuré parmi le trio de meilleurs prêteurs de l’économie nationale sur les quinze banques en activité au Cameroun pourrait encore conforter cette position. Cet accent sur le financement de l’économie locale est conforme à la feuille de route stratégique définie pour les trois prochaines années, à travers la digitalisation de l’offre, l’amélioration de la qualité du service et l’introduction de plusieurs innovations.

Malgré un environnement économique difficile renforcé par la crise sanitaire liée au Coronavirus, la BICIC semble plutôt bien s’en tirer. « C’était une année de transition qui malheureusement a été impactée par la crise du Covid. Nous sommes tout de même fier de ce que nous avons pu accomplir »,  a confié le directeur général de BCP, Kamal Mokdad.

A titre d’illustration, a procédé à la distribution de plus 120 milliards de crédit à l’économie, à l’ouverture de deux nouveaux centre d’affaires à Yaoundé et à Douala, à la réorganisation de la banque et la facilitation des liens avec les douze  filiales du Groupe BCP en Afrique. « Un bon package de réalisations qui permettront  à coup sûr de bâtir des fondamentaux pour la stratégie de développement », selon le ministre des Finances Louis Paul Motazé.

Présent dans 18 pays à travers le continent, le Groupe BCP qui a racheté  la BICEC il y a un an s’est engagé à augmenter le capital de la banque. Les nouvelles souscriptions de 37 milliards ont permis de porter le capital social, de 12 milliards de FCFA à 40 milliards de FCFA actuellement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here