Gabon : les Sénateurs boycottent l’audition du ministre d’Etat en charge du Budget

0
Le ministre d'Etat, en charge du Budget, Fidèle Otandault.
Les Sénateurs gabonais et les membres de la Commission des Finances, du Budget et des Comptes  du Sénat, ont suspendu l’audition, dans une des salles de cette chambre haute, du ministre d’Etat, en charge du Budget, Fidèle Otandault pour cause de non-paiement des arriérés de frais de session  et conditionnent la reprise des travaux dans l’hémicycle au règlement de ces arriérés. Cette situation concerne également le personnel du Sénat.

 
Ce vendredi, réagissant sur le vif, le ministère du Budget a, dans un  communiqué,  apporté  comme précision que «  le gouvernement  a  bien  payé  1400 millions de  francs  CFA  pour les mois d’août et de septembre. Il reste à régulariser les frais de la 2e session  ordinaire  (Sénateurs + personnel) pour un  montant de  996  millions 640 mille  francs  CFA ».
 
« Il était prévu que nous auditionnons le ministre d’Etat en charge du Budget sur son exposé de  motif relatif au projet de la  loi de Finance 2018, mais au vu que notre situation ne nous le permet pas , et le ministre lui-même sait pourquoi, j’ai suggéré que nous remettions tout ça à une prochaine fois », a déclaré André Richard Moussounda Mikala, le président de la dite Commission.
 
 
Rappelons que la rencontre entre le ministre d’Etat et les sénateurs concernait l’examen du projet de loi de règlement 2017 et qu’initialement arrêté en équilibre à 2860 milliards de francs CFA, le budget de l’année 2017 a finalement connu une hausse de 233,99 milliards de francs  CFA par rapport au niveau des ressources et des charges prévues dans la loi de Finances 2016.
 
Au total  l’Etat doit 996, 64  millions de  F  CFA   à  la  Chambre  Haute. D’où  le  boycott entretenu par les sénateurs. Une première dans  le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici