Burkina Faso : une banque agricole en route

0

L’Etat burkinabé a obtenu de la commission bancaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), l’agrément pour la création de cette institution financière agricole. La nouvelle banque qui portera le nom de Banque agricole du Faso (BADF), facilitera l’accès au financement pour les agriculteurs.

La banque dispose déjà d’un capital de 14,27 milliards de francs CFA (environ 27 millions de dollars), soit 4,2 milliards de plus que ce qui est exigé par la réglementation bancaire. Son actionnariat comprend 13 organisations du monde paysan, 3 sociétés d’État, 8 sociétés privées et 70 personnes physiques.

BADF aura pour principales missions entre autres de mobiliser l’épargne populaire en milieu rural, de financer les intrants en quantité et en qualité, de fiancer l’agro-business. Un appui considérable pour le financement des agriculteurs, étant donné que l’agriculture représente le deuxième pourvoyeur de devises du pays après l’or.

A noter que le secteur rural représente 80% de la population et participe à près de 30,3% du PIB du Burkina. Malgré ces statistiques, seulement 15% de producteurs agricoles bénéficient de crédits bancaires, un taux qui pourrait rapidement augmenter avec le lancement prochain de la nouvelle banque.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here