Algérie: la règle 51/49 régissant l’investissement étranger ne concernera plus les banques

0

Par Mariata Dieng

codeinvest2016

La règle 51/49% régissant l’investissement étranger avec un partenaire local en Algérie ne devrait plus s’appliquer aux banques, selon une information rapportée le 14 septembre par le quotidien algérien L’Expression qui se réfère au projet de la loi de finances pour l’exercice 2017.

La loi de finances 2017 prévoit de revoir à la hausse la participation des investisseurs étrangers dans les banques jusqu’à 66% contre un seuil maximum de 49% actuellement.

La règle 51/49% régissant l’investissement étranger, qui avait été adoptée au moment de la crise financière mondiale de 2008, est de plus en plus considérée par les opérateurs économiques algériens et les partenaires économiques du pays comme un frein aux investissements étrangers, même dans le secteur des hydrocarbures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here