Kenya : L’assurance halal autorisée

0

Les assureurs conventionnels viennent d’être autorisés à commercialiser des produits halals par l’autorité kenyane de régulation des assurances. Ces nouvelles fenêtres islamiques vont entrer en vigueur en juin prochain.
Cependant ces assureurs conventionnels auront jusqu’à décembre 2015 pour se conformer aux exigences réglementaires en la matière, a rapporté un document de l’autorité de kenyane de régulation des assurances.

La nouvelle réglementation impose notamment aux compagnies d’assurances de publier les états financiers de leurs fenêtres islamiques séparément et de soumettre les modèles d’exploitation de ces fenêtres à l’approbation d’un conseil d’érudits musulmans.
Les assureurs conventionnels doivent aussi maintenir leurs fonds issus de l’activité takaful, séparés de ceux provenant des activités classiques.
La finance islamique ne pèse encore qu’environ 2% des actifs des établissements financiers au Kenya, où les musulmans représentent environ 15% de la population totale estimée à 40 millions d’âmes.
La première compagnie d’assurance islamique au Kenya, Takaful Insurance of Africa, a été lancée en 2011.
La banque islamique locale First Community Bank offre également des produits d’assurance islamique tandis que Kenya Reinsurance Corp a développé un produit de réassurance charia-compatible. L’assurance takaful (solidarité en arabe) repose sur le principe de l’entraide.
Dans le takaful, les souscripteurs restent propriétaires des fonds et tout surplus après versement des indemnités, est redistribué équitablement ou réinvesti.
L’assurance classique est interdite par l’Islam qui prohibe spéculation et les paris sur le hasard. De plus, les investissements dans certains secteurs, dont l’armement et l’alcool, sont interdits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here