FinanceBanquesAfrique du sud: Absa Group sur une trajectoire de...

Afrique du sud: Absa Group sur une trajectoire de croissance malgré la percée de la Covid-19

-

Absa Group Limited, groupe de services financiers, a publié, lundi 16 août, ses résultats financiers au cours du premier semestre 2021. Les données renseignent que le bénéfice global du groupe a quintuplé pour atteindre 8,6 milliards de rands (580 millions USD), ce qui est supérieur aux niveaux d’avant la pandémie du coronavirus.

Cette performance est soutenue par une croissance résiliente des bénéfices avant provision et une baisse significative des dépréciations.

L’entité  Retail and Business Banking (RBB) d’Absa qui génère la majeure partie des revenus du groupe, a multiplié par 8 ses bénéfices globaux pour atteindre 4,2 milliards de rands (283 millions USD). RBB a beaucoup investi dans le numérique et a fait des progrès considérables dans ce domaine, notamment en lançant Apple Pay récemment , a déclaré Absa.

« Ces résultats témoignent des décisions que nous avons prises pendant la crise pour soutenir nos clients et adopter une approche prudente pour préserver le capital et la liquidité », a déclaré Jason Quinn, directeur général par intérim du groupe Absa.

Pour sa part, le directeur financier par intérim d’Absa Group, Punki Modise, a indiqué que les « bénéfices globaux ont dépassé les niveaux d’avant Covid », ajoutant que le «  ratio de fonds propres de base de catégorie 1 s’est renforcé davantage jusqu’à l’extrémité supérieure de notre fourchette cible ». Le bilan du groupe, souligne-t-il, reste résilient et les rendements sont désormais supérieurs au coût des fonds propres.

Par ailleurs, le groupe Absa a annoncé avoir levé 7 milliards de rands (500 millions USD) dans le cadre d’une émission d’obligations hybrides offshore de catégorie 1 supplémentaire (« AT1 »).

Dans ses perspectives, le groupe a déclaré qu’il prévoyait un certain nombre de risques pour ses prévisions de croissance pour le reste de l’année et reconnaît que l’impact de Covid-19 reste une incertitude importante.

La banque s’attend à ce que l’économie sud-africaine connaisse une croissance de 4% cette année par rapport à la baisse de 7% de l’année dernière, une perspective légèrement améliorée par rapport aux prévisions de croissance de 3% en mars.

Ibrahima jr Dia
Economiste de formation, passionné des questions de développement, suit l'actualité financière africaine au jour le jour. Milite pour une Afrique nouvelle sans frontières et sans préjugés. A lu Marx, Adam Smith et Cheikh Anta Diop et aime échanger sur ces sujets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X