Algérie : le maccarthysme attrape le milliardaire Issab Rebrab

0
Issad Rebrab promettant au président Emmanuel Macron un millier d’emplois en France. C’était avant que le vent ne tourne.
Le milliardaire algérien Issad Rebrab, 74 ans, fait partie des personnalités du monde économique interpellées dans le cadre de la vaste campagne anti-corruption consécutive aux événements politiques en cours dans ce pays, première économie du Maghreb en termes de PIB. Le PDG de Cevital, premier groupe privé d’Algérie, propriétaire des marques françaises Brandt, Fagor et Oxxo, est poursuivi pour fausses déclarations. Considéré comme la première fortune du pays et la neuvième d’Afrique, l’industriel était pourtant en


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis