Mohamed Ibn Chambas: vaincre le terrorisme au Sahel passe par l’économie

0

Invité spécial, mercredi 28 novembre 2018 à Dakar, du petit déjeuner de l’Association de la presse étrangère au Sénégal(APES), Mohamed Ibn Chambas a abordé les différents enjeux politiques et sécuritaires de la région. Le représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique et le Sahel souligne des «avancées notables mais aussi des défis».

 

Du point de vue global, les processus électoraux se tiennent régulièrement dans un climat plus ou moins serein. L’on note toutefois la persistance de l’insécurité et la montée des menaces terroristes, déplore le haut fonctionnaire ghanéen qui s’est livré à une analyse fine des enjeux sécuritaires de la région avant de se prêter au jeu des questions -réponses. 

La communauté internationale reste particulièrement préoccupée par l’insécurité au Mali, au Burkina Faso et au Nord-Est du Nigeria. «Le nombre d’attaques par des acteurs armés non étatiques a augmenté. Les milices perpètrent des attaques de plus grande envergure».

Face à la situation, Ibn Chambas estime que «la solution militaire ne suffit pas à vaincre le terrorisme». Appelant à une approche globale, combinant la bonne gouvernance et des politiques d’inclusion, le diplomate prend en exemple le G5 Sahel et son programme d’investissement qui fera l’objet d’une table ronde avec les différentes parties prenantes, le 6 décembre prochain, à Nouakchott (Mauritanie).

«C’est table ronde est une opportunité pour présenter le G5 SAHEL», déclare M. Chambas. Cette approche globale de la lutte contre le terrorisme tiendra certainement en bonne place dans le rapport que le  représentant du SG de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest et  le Sahel présentera en janvier prochain au Conseil de sécurité.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here