Sénégal : l’Aéroport Blaise Diagne réceptionné en décembre 2017

0

Par Ndeye Maguatte Kebe

reprise-des-travaux-de-laeroport-internationale-blaise-diagne

L’ouverture officielle de l’aéroport International Blaise Diagne (AIBD) est prévue en décembre 2017. L’annonce a été faite ce lundi 17 octobre lors d’une visite effectuée par Maimouna Ndoye Seck, ministre en charge du tourisme et des transports aériens, sur les chantiers de l’aéroport,

En effet selon la ministre, les délais accordés par le couple d’entreprises turques Summa et Limmak pour terminer les  travaux de la structure sont de huit mois à compter du paiement de l’acompte intervenu au début du mois de septembre dernier.

Toutefois la mise en service va prendre un certain temps à cause des certifications et autres démarches. Ainsi, l’ouverture officielle devrait intervenir au mois de décembre 2017.

La nouvelle entreprise contractante, à savoir le couple Summa et Limmak, a réalisé une marge de progression considérable en un temps record.  « De 85% des travaux, le groupe Summa Limak  a pu porter ce taux à 88% soit 3% d’évolution en seulement 45 jours de travaux » a a-t-elle fait remarquer.

La reprise des travaux par les deux entreprises turques, pour terminer la construction de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd) avait été annoncée par le président Macky Sall, en présence de Recep Tayyip Erdogan, président de la République de Turquie, en escale de quelques heures à Dakar au mois de février dernier

Le Sénégal avait ainsi désigné deux entreprises turques, notamment Summa et Limak, pour finaliser  la construction de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass et participer à la gestion de l’infrastructure aéroportuaire.

Le couple turc Summa et Limak avait alors pour objectif d’achever les 15 % des travaux restants de l’AIBD.

Pour rappel, Situé à une quarantaine de kilomètres au Sud-est de Dakar, la construction de  l’Aéroport International Blaise Diagne (AIDB) à Diass aura duré plus de temps et aura coûté plus d’argent que prévu. Le coût initial de la construction était estimé à 235 milliards de francs CFA avant d’être porté à  301,740 milliards FCFA (460 millions d’€), clé en main.  Démarrée en 2007, la durée des travaux avait été initialement estimée à 33 mois.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here