5ème sommet africain de la dette en marge des printemps de Bretton Woods

0

« Les ministres africains des Finances et certains acteurs clés parmi les autorités des marchés financiers se réuniront à Washington pendant les colloques de la Banque mondiale, afin de discuter des développements et des opportunités au sein des marchés financiers de l’Afrique. »
LONDRES, Royaume-Uni, 23 février 2015 – Le 5e Sommet sur les marchés obligataires et financiers de l’Afrique (Africa Debt and Capital Markets, ADCM) aura lieu pour la première fois à Washington (District de Columbia), durant les colloques de printemps du FMI et de la Banque mondiale qui se tiendront le 16 avril 2015. Organisé par la rédaction du magazine African Banker, ce sommet de haut niveau fournira une mise à jour sur les dernières tendances et les plus récents développements constatés sur les marchés financiers de l’Afrique, tout en explorant le marché croissant des émissions internationales provenant des gouvernements africains.

Auparavant organisé dans les locaux de la Bourse de Londres, le 5e Sommet ADCM constitue le principal événement consacré à l’observation de l’évolution des marchés obligataires de l’Afrique. Plus de 150 participants sont attendus, parmi lesquels de nombreux investisseurs institutionnels, des ministres africains des Finances, des gouverneurs de banques centrales, d’importants acteurs du secteur des banques d’investissement internationales, des entreprises privées, des investisseurs, des conseillers en gestion du risque et des agences de notation.

Cet événement a été lancé en vue de créer une plateforme permettant de mettre en contact les émetteurs africains avec la communauté financière de Londres. Cette année, l’ordre du jour sera étendu à l’étude des difficultés et des opportunités liées aux marchés obligataires et financiers de l’Afrique. Bien que les récentes émissions mondiales aient suscité un vif intérêt parmi les investisseurs américains, qui détiennent la plus grande réserve mondiale de capitaux, les marchés obligataires et financiers de l’Afrique sont encore ignorés par la plus grande part de la communauté d’investissement.

Le 5e Sommet ADCM sera essentiellement axé sur l’émergence de pôles financiers en Afrique, et sur les moyens de les transformer en moteurs de croissance. Une attention particulière sera portée à la mobilisation des ressources nationales dans le cadre de la progression des fonds souverains et des fonds de pension, aux opportunités présentes au sein des capitaux internationaux et à la manière d’en tirer parti, ainsi qu’au débat sur les émissions d’emprunts obligataires et sur les perspectives à long terme offertes aux émetteurs souverains et privés utilisant cette classe d’actifs.

Depuis sa première édition en 2011, le nombre d’émissions souveraines a connu une croissance rapide, même si les marchés financiers locaux demeurent largement illiquides. En connectant des décideurs politiques, des acheteurs et des vendeurs, ce sommet contribuera à redynamiser les marchés financiers et à accroître le nombre d’activités transactionnelles parmi différentes classes d’actifs en lien avec l’Afrique.
Rendez-vous incontournable pour les acteurs financiers évoluant dans les marchés émergents, le Sommet ADCM aura lieu le 16 avril à Washington (District de Columbia).

Distribué par African Media Agency (AMA) pour IC Publications.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here