mohamedvi-abidjan_palais-0001
Le roi du Maroc va effectuer du 24 au 28 février prochain une visite officielle sur les bords de la lagune Ebrié. Un nouveau déplacement qui viendra ouvrir de nouveaux champs de coopération économique entre Abidjan et Rabat.

Mohammed VI arrive dans un contexte où, après la vague d’acquisitions et d’implantations, les entreprises marocaines ont entamé une phase de consolidation de leurs investissements. Une phase qui s’est traduite par la chute des investissements marocains. Selon les chiffres enregistrés par le CEPICI (le centre ivoirien de promotion des investissements), ces derniers ont représenté 61,5 millions d’euros en 2016, contre 224 millions d’euros un an plutôt.

Comme à son accoutumée, la visite royale laisse donc présager du bouclage de nouvelles affaires, mais il sera certainement question des chantiers ouverts depuis le dernier déplacement de Mohammed VI. L’on pense en particulier au chantier de la Baie de Cocody, la future vitrine de la « perle des lagunes » dont les travaux semblent marquer le pas.