imageMamadou Igor Diarra, l’ancien ministre malien des Finances et DG de BIM Mali (filiale d’Attijari) lors de sa privatisation, est le nouveau directeur général de BOA Sénégal.

 

La filiale sénégalaise du Groupe Bank Of Africa (BOA) qui a hérité des perogatives de siège avec le déclenchement de la crise malienne en 2010 (mais sans en obtenir l’agrément) était orpheline depuis la disparition de son dirigeant, Laurent Basque, en février dernier.

En tant que ministre malien des Finances, Mamadou  Igor Diarra a eu à mener un combat âpre pour la gouvernance, imposant aux institutions  bancaires de dissocier les fonctions de président et de directeur général. Cette bataille rude, parfois aux allures de règlement de comptes, a trouvé son épilogue à la Banque de Développement du Mali (BDM), filiale de la BMCE Bank,  où il a obtenu le départ d’ Abdoulaye Daffé, l’un des plus anciens dirigeants maliens.

Ce haut fait d’arme ne fera pas tâche dans le CV du financier malien, par ailleurs ancien ministre de l’Energie et des Mines.

Ingénieur diplômé de l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales de Liége, Igor Diarra aura pour principale tâche de repositionner la BOA dans un paysage sénégalais hautement concurrentiel.