Jean-Kacou-Diagou_VFJAEn tant  qu’entrepreneur, membre de plusieurs confédérations ivoiriennes, j’ai été particulièrement surpris de lire l’article intitulé : “Côte d’Ivoire: le patronat atteint par le syndrome “Laurence Parisot”.  Je voudrai apporter un élément supplémentaire d’éclairage des manoeuvres que le président Diagou (photo) et ses affidés entreprennent pour donner une base légale à une forfaiture dont sont coutumiers plutôt les politiciens:

-Comme le  lit-on entre les lignes de votre article, par ailleurs bien documenté, les affidés du président Diagou entendent faire adopter de nouvelles résolutions aux participants à l’AG mixte convoquée.  Ces affidés  veulent donc:

– donner un caractère légal a la situation non statutaire de prolongation du mandat du président Diagou

– faire sauter le verrou de la limitation du mandat du président qui était de 3 ans une seule fois renouvelable,

– changer le mode de désignation du président et des administrateurs,

– donner un pouvoir encore plus étendu au président.

Bref, une autre hérésie toute ivoirienne qui porte les germe d’une fragilisation du patronat dont semble ne pas avoir cure le PRDT DIAGOU et ses affidés.

 

B. B. K,   entrepreneur