FinanceGuinée-Bissau : Le trésor public encaisse 11 milliards de...

Guinée-Bissau : Le trésor public encaisse 11 milliards de FCFA

-

La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique de la Guinée-Bissau a encaissé le 15 septembre 2020 sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) un montant de 11 milliards de FCFA (16,500 millions d’euros)  à l’issue de son émission simultanée d’obligations assimilables du trésor (OAT) de maturité 3 et 5 ans.

L’objectif visé à travers cette levée de fonds est de mobiliser l’épargne des personnes physiques et morales en vue d’assurer la couverture des besoins de financement du budget de l’Etat de Guinée-Bissau. Les souhaits d’émissions de titres publics exprimés par les autorités gouvernementales bissau-guinéennes se chiffrent à 10 milliards de FCFA pour le mois de septembre 2020.

C’est ce même montant qui a été mis en adjudication le 15 juillet 2020. A l’issue de l’adjudication, le trésor public Bissau-Guinéen a reçu 41,987 milliards de FCFA de soumissions globales provenant des investisseurs, soit un taux de couverture du montant mis en adjudication de 419,87%.

Sur le montant des soumissions, l’émetteur en a retenu 11 milliards de FCFA  et rejeté les 30,987 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 26,20%.

Selon l’agence UMOA-Titres, les OAT de maturité 3 ans sont remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 16 septembre 2023.
Le paiement des intérêts se fera à un taux d’intérêt de 6,25% l’an dès la première année.

Quant aux OAT de maturité 5 ans, leur remboursement interviendra aussi le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 16 septembre 2025.
Le paiement des intérêts se fera à un taux d’intérêt de 6,50% l’an dès la première année.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X