Internet : le Kenya, premier pays africain connecté par les ballons de Google

0

Présenté en 2013,  le projet Loon de Google est désormais opérationnel en en territoire kényan. Le Kenya  devient  ainsi  le premier pays africains et du monde à commercialiser  et à expérimenter ce service.

Dans un communiqué conjoint, publié récemment, le géant américain du net, Google ainsi que l’opérateur de téléphonie, Telkom , ont fait savoir que ce service internet est désormais disponible dans le pays .

Le  PDG de Telkom, Mugo Kibati, a expliqué : « les ballons connectés permettront d’offrir une connectivité Internet aux nombreux Kényans qui vivent dans des régions éloignées, mal ou totalement non-desservies, et qui, en tant que telles, restent défavorisées ».

Selon la fiche technique, la flotte se compose de 35 ballons stratosphériques et  couvrent plus de 50 000 km² du territoire. Situés à une vingtaine de kilomètres au-dessus du sol,  les ballons se déplacent continuellement afin d’offrir une connexion internet 4G sur une vaste zone. Le projet  est opérationnel dans  10 régions du pays  dont  Iten, Eldoret, Baringo, Nakuru, Kakamega entre autres Kericho et Narok.

Le projet Loon est un projet de la société X (anciennement Google X Lab ou Google X, devenue filiale d’Alphabet) visant à développer l’accès à l’Internet dans les zones les plus reculées de la planète.

À noter  que, les 30 premiers ballons ont été lancés le 15 juin 2013 depuis la Nouvelle-Zélande. Google envisage d’étendre l’expérimentation dans  des pays à la même latitude, comme l’Afrique du Sud, l’Uruguay, l’Australie ou encore le Chili.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here