Sénégal : la BID appuie le projet agropole Sud du PSE

0

La Banque Islamique de Développement (BID) a mis sur la table une enveloppe  de  18, 2 milliards de FCFA, soit 27,8 millions d’euros pour  la réalisation du projet de Zone de Transformation Agro-Industrielle du sud ou Agropole Sud (PZTA-Sud ou Agropole Sud) au Sénégal.

un volet essentiel du Plan Sénégal Émergent( PSE) pour transformer structurellement l’économie du pays.

L’accord a été signé, mardi 24 décembre par  le ministre sénégalais  de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott et Dr Bandar Hajjar président de la BID.

Dans son communiqué, l’institution a souligné que le PZTA-Sud, est un projet pilote, mis en œuvre sur une durée de  5  ans pour un coût total de 88 millions d’euros.

La Banque Africaine de Développement (BAD), l’État du Sénégal ainsi que la BID vont financer ce projet, souligne le document.

Ainsi, la BAD va dégager  43,1 millions d’euros, soit 49% du montant global, l’État  du Sénégal  16,8 millions d’euros (19%) et la BID 27,8 millions d’euros (31,5%).

Le projet  a pour objectif principal de créer  des chaines de valeurs agricoles dans la région de Casamance (Ziguinchor, Sédhiou et Kolda)  afin d’améliorer les conditions de vie des populations et de booster l’emploi.

En termes de création d’emplois, le projet va générer 49500 emplois  dont  14500 directs  et 35000 indirects.

Selon les estimations, il touchera  environ 365000 personnes  (65000 ménages) particulièrement les jeunes (60%)  et  les femmes (50%).

En rappel,  le PZTA-Sud s’inscrit dans le cadre du Plan Sénégal émergent (PSE) notamment dans sa partie « transformation structurelle de l’économie et à la croissance » et fait partie intégrante du volet industriel du PSE qui prévoit notamment la mise en place de « trois agropoles intégrées et compétitives ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here