Sénégal : Engouement des investisseurs pour les obligations du trésor du gouvernement

0

Les investisseurs opérant sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) ont montré un véritable engouement pour les obligations assimilables du trésor (OAT) émises par le trésor public sénégalais le 13 septembre 2019 avec 178,021 milliards de FCFA (soit 267,031 millions d’euros) de soumissions globales alors que l’émetteur recherchait 50 milliards de FCFA ( soit 75 millions d’euros).

Le taux de couverture du montant mis en adjudication par les soumissions se situe ainsi à 358,04%.

Sur le montant des soumissions, l’émetteur  n’a finalement retenu que 55 milliards de FCFA (soit 82,500 millions d’euros), soit un taux d’absorption de 30,90%. Selon les données de l’Agence UMOA-Titres, sur les 88 milliards de FCFA de soumissions des investisseurs pour les OAT à 5 ans, l’émetteur n’en a retenu aucun. Sur ce type de titre public, 35 soumissions (pour 22 participants) ont été enregistré contre 30 pour les OAT à 7ans (pour 10 participants) et 27 pour les OAT à 3 ans (pour 19 participants). Le plus souvent, c’est pour des raisons de coût que l’émetteur opère un tel choix.

Le prix moyen pondéré des OAT à 3 ans se situe à 1002, le prix marginal à 1000 et le rendement à 5,73%.

Concernant les OAT à 7 ans, le prix moyen pondéré s’est établi à 9914, le prix marginal à 9855 et le rendement à 6,30%.

L’émetteur s’est engagé à rembourser les OAT à 3ans le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 16 septembre 2022. Pour le paiement des intérêts, il promet de le faire à un taux  de 5,85% l’an dès la première année.

Quant aux OAT à 7 ans, le trésor public prévoit le remboursement le premier jour ouvrable suivant la date d’une échéance fixée au 16 septembre 2026. Le paiement des intérêts se fera à un taux  de 6,15% l’an dès la première année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here