Cameroun : 1600 milliards de FCFA de portefeuille pour l’UE

0

L’Union européenne se présente comme l’un des partenaires sûrs au développement avec un portefeuille estimé à plus de 1600 milliards de FCFA couvrant une trentaine de projets.

Achille Mbog Pibasso

Le portefeuille de l’Union européenne (UE) au Cameroun s’élève à 1600 milliards de FCFA a révélé le chef de délégation de l’UE Hans-Peter Schadek, alors que cette institution et le Cameroun ont salué « l’excellente coopération » qui lie les deux parties. Au cours de cette rencontre avec les autorités camerounaises, l’ambassadeur a salué une coopération « fructueuse, exemplaire et mutuellement bénéfique » soulignant notamment que cela fait 55 ans que cela dure.

Appelant au « renforcement et à l’intensification de la coopération entre l’UE et le Cameroun », le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire Alamine Ousmane Mey a souhaité que « d’autres pistes de développement soient explorés pour accompagner le Cameroun vers son émergence économique ». En plus de 400 milliards de FCFA couvrant l’appui au développement, la coopération des Etats membres actifs de l’Union, prend du volume pour se situer actuellement à plus de 1 600 milliards de FCFA en 2019.

Un portefeuille qui couvre une vingtaine de projets dans les secteurs aussi variés que l’agriculture, l’eau et l’assainissement, l’énergie, les infrastructures, l’agro-industrie, les transports, les télécommunications, les services. L’UE vient d’entamer le processus de réflexion sur les orientations de sa coopération au-delà de l’année 2020 avec un point d’honneur sur le programme d’émergence du Cameroun projeté à l’horizon 2035.

Dans ce sillage, la Banque européenne d’investissement (BEI) accompagne le Cameroun dans la réalisation des projets structurants dans plusieurs secteurs d’activité, notamment le secteur énergétique et des infrastructures promettant d’élargir son domaine d’intervention. Au demeurant a souligné le chef de mission de l’UE, il est bénéfique qu’« ensemble avec nos États membres, nous restons engagés à renforcer davantage nos liens commerciaux avec le Cameroun et à promouvoir l’investissement privé, générateur d’emploi ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here