Rwanda : la BNR quadruple le capital minimum exigé des banques

0
John Rwangombwa, gouverneur reconduit à la tête de la Banque centrale du Rwanda (BNR)

Au Rwanda, le capital minimum libéré des banques commerciales a été considérablement revu à la hausse par la Banque centrale (BNR). Il passe de 5 milliards de francs rwandais à 20 milliards, soit environ 23 millions de dollars selon une annonce faite le 21 décembre 2018 par le gouverneur John Rwangombwa.

La mesure s’inscrit dans le cadre des réformes entreprises par l’institut d’émission dans le secteur financier du pays. Elle concerne également les banques de développement dont le capital minimum exigé est passé de 3 à 50 milliards de francs rwandais, et les sociétés d’assurance.

A noter que ces différentes institutions ont « un délai de cinq ans pour se conformer à ces nouveaux seuils de capital minimum ».

En rappel, le bénéfice net cumulé des banques commerciales qui exercent au Rwanda a été de 9,5 milliards de francs rwandais (10,5 millions de dollars) au terme du premier trimestre 2018, soit un repli de 17,1% comparé à la même période en 2017, et la pire performance d’un premier trimestre dans le secteur depuis 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here