La BAD appuie le Sénégal dans la couverture risque change eurobonds

0
Le ministre sénégalais des Finances, Amadou Bâ, aux côtés du président de la BAD, Akinwumi Adesina.

Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé, le 5 septembre 2018, une opération de garantie partielle de crédit en faveur de la République du Sénégal, afin de l’aider à se prémunir contre le risque de change émanant d’euro-obligations.

Cette intervention novatrice de la Banque vient appuyer les autorités sénégalaises qui s’efforcent d’améliorer la prédictibilité du service de la dette et d’en favoriser une gestion prudente. Elle contribue ainsi à consolider la stabilité macro-économique du Sénégal et à déployer le Plan Sénégal émergent (PSE).

« Avec cette opération de garantie, l’appui de la Banque au Sénégal vise notamment à réduire les coûts et risques de change liés aux financements importants requis pour mettre en œuvre le PSE », a expliqué Pierre Guislain, vice-président de la Banque pour le secteur privé, les infrastructures et l’industrialisation. Cette intervention s’inscrit dans la droite ligne du Document de stratégie pays 2016-2020de la Banque pour le Sénégal, de son Document de politique et stratégie du développement du secteur financier 2014-2019 et de ses priorités entérinées dans ses High 5.

À ce jour, les engagements cumulés de la Banque au Sénégal s’élèvent à près d’un milliard d’euros, répartis sur 26 opérations en cours d’exécution. Un tel niveau d’engagement témoigne de la qualité et de l’intensité du partenariat entre le Sénégal et la Banque africaine de développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here