Côte d’Ivoire : suspension de l’annexe fiscale

0

Le Chef de l’Etat ivoirien a finalement cédé à la pression en procédant à la suspension de l’annexe fiscale 2018 entrée en vigueur depuis le 2 janvier 2018.

«Moi je suis très ouvert à condition que ce soit dans l’intérêt de la nation. Comme vous avez vu, l’annexe fiscale bien qu’ayant été adoptée par le Conseil des ministres. J’ai demandé qu’elle soit suspendue et revue pour être conforme à l’orientation que nous avons dans notre pays» a déclaré, jeudi 25 novembre 2018, Alassane Ouattara.

La décision qui intervient dans un climat de contestation de ce dispositif fiscal par le secteur privé, permettra de faciliter les échanges entre le gouvernement et le patronat ivoirien.

Rappelons qu’avec cette annexe fiscale l’Etat devait percevoir 78, 78 milliards de FCFA supplémentaires sur l’ensemble des entreprises qui exercent en Côte d’Ivoire. En termes de gain budgétaire, ce montant est estimé à 75, 4 milliards.

A l’opposé, les mesures destinées à aider les entreprises sont chiffrées à 3,38 milliards de FCFA. Pour atteindre ce montant, l’Etat a dû consentir des réductions fiscales allant de 7,5% à 5% du taux de prélèvements à la source au titre de l’Acompte d’impôt sur le revenu du secteur informel (Airsi).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Veuillez entrer votre nom ici