Togo : deux nouveaux fournisseurs d’accès internet sur le marché

0

Le ministère des postes et de l’économie numérique a officiellement attribué mercredi 7 juin, deux nouvelles licences de fournisseurs d’accès internet au groupement Teolis et au groupe Vivendi Africa Togo. Leur arrivée devra aider à améliorer la qualité, et assurer l’accessibilité des services de télécommunications à des prix compétitifs.
Il s’agit, en effet, du dénouement d’un processus enclenché fin août 2016, période à laquelle le gouvernement avait pourtant autorisé l’attribution « de trois nouvelles licences » – aucune explication ne filtre quant au 3e cas- . Au total, 15 soumissionnaires composés de groupements de sociétés togolaises, africaines, européennes et américaines ont répondu à l’appel lancé deux mois plus tard.
Les services visés recouvrent notamment les services d’accès Internet au niveau national, la fourniture de liaisons, la fourniture d’adresses IP et la fourniture de services Internet. Les adjudicataires disposent de 9 mois pour déployer leurs infrastructures et débuter la commercialisation de leurs offres internet.

Concurrence

Ils rejoignent sur le marché, l’opérateur public Togo Télécom et le privé Café informatique dont les offres, jusque-là, peinent à satisfaire les attentes des consommateurs. En effet, mis à part les couts jugés élevés de l’installation de la ligne ADSL et des services, Internet reste concentré au centre ville, et dépasse rarement le périphérique urbain.
Ainsi, l’attribution de ces licences devra avoir un (réel) impact dans le secteur, et donner l’opportunité aux consommateurs d’avoir le choix entre davantage de fournisseurs, selon Cina Lawson, la ministre de tutelle, en poste depuis mai 2010.
Elle devra, par ailleurs, assurer une nette amélioration de la qualité de service de l’internet qui, selon la ministre, « départagera les fournisseurs et fidélisera leur clientèle ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here