Côte d’Ivoire : début du roadshow pour le troisième Eurobond

0
Le premier ministre ivoirien Gon Coulibaly est arrivé ce 1er juin à Paris, la première étape de la campagne pour la promotion du prochain l’Eurobond prévu en principe pour le mois de juillet. Il est accompagné par une délégation de « haut niveau » et un consortium de banques internationales pour un périple qui le conduira, dix jours durant, dans 5 autres grands pôles de la finance internationale : Francfort, Munich, Londres, New York et Boston.

Ce roadshow permettra de présenter les atours de la Côte d’Ivoire et de rassurer sur sa capacité de résilience face à la volatilité des cours du cacao, mais surtout ce sera un test grandeur nature qui va jauger la perception des investisseurs sur la situation socio-politique du pays, un peu moins de deux semaines après la seconde grogne dans les casernes depuis le début de l’année.
Les regards seront donc braqués sur l’engouement des investisseurs qui sera apprécié par le taux d’intérêt ou le niveau de rémunération qui sera exigé, mais également par le niveau de « sur-souscription ». Lors de ses deux premières émissions en effet, Abidjan avait récolté 750 millions de dollars ( juillet 2014) et 1 milliard de dollars (février 2015) pour des taux d’intérêt respectifs de 5,625% et 6,625% ; et chaque opération avait obtenu de commandes de plus de 4 milliards de dollars.
A titre de comparaison, le Sénégal vient de lever avec succès 1 milliard de dollars d’eurobond avec un taux d’intérêt de 6,25%.
Et ce sont également 1 milliard de dollars que le pays devrait solliciter sur le marché pour consolider son budget annuel.
Outre Gon Coulibaly, l’on note dans la délégation les ministres en charge de l’Economie et des Finances, Adama Koné, du Budget, Abdourahamane Cissé, du Plan et du Développement, Nialé Kaba, du Pétrole et de l’Energie, Thierry Tanoh.
La mission prendra fin ce 10 juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here