A Pékin, Ali Bongo loue la destination Gabon

0

Par Nephthali Messanh Ledy

ali

En visite d’État en Chine depuis mardi 6 décembre, le chef d’État gabonais, Ali Bongo, a invité les dirigeants d’entreprise à initier ou à amplifier leurs investissements au Gabon, « terre d’opportunités ». Un appel qui intervient à la veille du Forum économique sino-gabonais, et au lendemain de sa réélection contestée par l’opposant Jean Ping.

« Le Gabon est une terre d’opportunité », a-t-il déclaré. « (…) Nous appelons les entreprises chinoises, qui sont déjà présentes au Gabon, à venir encore plus nombreuses pour investir ». Et de mettre en valeur les atouts de son programme de priorité à la transformation locale et l’emploi des forces vives de la nation, avant d’appeler la Chine à être un « partenaire global ».

Deuxième puissance économique du monde, la Chine, présente au Gabon à travers une trentaine de sociétés, est devenue le troisième fournisseur du pays avec un volume d’importation de 8,6% et son premier client avec un volume d’exportation de 14,2%.

Le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a cru de 34 % au 1er trimestre 2016 sur une base comparable à 2015, selon les statistiques du Bureau économique de l’Ambassade de Chine au Gabon. Il a atteint un niveau record 1440 milliards de francs en 2014, et devrait se rapprocher des 1600 milliards de francs en 2016.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here