Le Gabon retrouve l’OPEP 20 ans après

0

Le Gabon est de nouveau, membre de l’organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). La décision de réintégrer le Gabon a été annoncée à la suite d’une réunion entre le ministre gabonais du Pétrole, Dieudonné Etienne Ngoubou et secrétaire général de l’Opep, Abdallah Salem el-Badri, le 1er juillet.

« Nous sommes très heureux de confirmer le retour du Gabon dans l’organisation des pays exportateurs de pétrole. Dans les années à venir, nous allons résolument travailler avec le ministre et les acteurs du pétrole au Gabon », annonçait au cours d’une conférence de presse le secrétaire général de l’Opep.

Avec une production de 200.000 barils par jour, le Gabon est le plus petit pays producteur de pétrole membre de l’organisation, et le seul pays de la zone Cemac à faire partie de l’Opep.

Le pays s’était retiré de l’OPEP en 1995. Pour cause, la non révision du montant de sa contribution. Un retour marqué par un environnement pétrolier mondial en crise.

Le Gabon rejoint ainsi l’Algérie, l’Angola, l’Arabie saoudite, l’Équateur, l’Indonésie, l’Iran, l’Irak, le Koweït, la Libye, le Nigéria, le Qatar, les Émirats arabes unis et le Venezuela, soit 14 pays membres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here