Algérie : Retour du refinancement des banques

0
Mohamed Laksaci, gouverneur de la Banque d’Algérie
Mohamed Laksaci, gouverneur de la Banque d’Algérie
Mohamed Laksaci, Gouverneur de la Banque d’Algérie

Pour la première fois depuis 14 ans, la Banque d’Algérie (BA) procédera en avril au refinancement des banques du pays. L’opération consiste à injecter des liquidités dans les différentes institutions financières afin de solutionner la contraction des liquidités constatée depuis le deuxième semestre de 2014 suite à la chute des cours du pétrole.

Le gouverneur de la Banque d’Algérie, Mohamed Laksaci, en a fait l’annonce lors de la présentation à l’Assemblée populaire nationale (APN) du rapport de la BA sur l’évolution de la situation économique et monétaire de l’Algérie pour l’année 2014, le 22 mars. « Cela fait 14 ans que la Banque d’Algérie n’a pas recouru au refinancement car les banques étaient en surliquidité. Maintenant que les banques commencent réellement à recevoir leur part de choc externe, nous allons revenir à ces refinancements » a précisé Mohamed Laksaci.

La Banque Algérienne avait fait remarquer dans son dernier rapport de conjoncture économique et financière présenté en janvier 2016, que «depuis septembre 2015, la liquidité globale des banques s’est établie à 1 828 milliards de dinars (15,3 milliards d’euros) contre 2 730 milliards un an plus tôt.

Seulement, certains observateurs voient en ce refinancement une pression de plus qui va tendre à aggraver le taux d’inflation et la dépréciation du dinar qui a déjà perdu 20% de sa valeur face à l’euro. Surtout que pour l’année 2015, l’Algérie affiche un déficit commercial de 13,71 milliards de dollars, alors que le pays clôturait 2014 avec un excédent de 4,3 milliards de dollars. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here