Immatriculation des pirogues: vent debout au Sénégal

0

Selon l’arrêté ministériel n° 1718 en date du 19 mars 2007 portant immatriculation et marquage des embarcations de type artisanal, toute pirogue exerçant sous les eaux sénégalaises doit être soumise à une déclaration préalable auprès des services compétents de l’administration des pêches.
L’immatriculation des pirogues est obligatoire depuis 10 ans. Mais, l’application de cette directive n’est pas encore effective sur le terrain.
Ainsi, le ministre de la pêche, Oumar Gueye,  a appelé ce mardi 16 juin en marge de la pose de la première pierre du quai de pêche de Yoff, les pêcheurs à se conformer à cette règle.
Le gouvernement,  dans sa politique de modernisation des quais de pêche au Sénégal, a posé après Soumbedioune la première pierre du quai de pêche de Yoff ce 16 juin. Une action tant attendue par les pêcheurs des différentes collectivités leboue.
Toutefois, regrette le ministre, les piroguiers tardent à se conformer à l’arrêté portant l’immatriculation des pirogues.
Selon le ministre de la pêche, le Sénégal perd chaque année en moyenne 95 pêcheurs. Un chiffre susceptible de diminuer avec la régularisation.
«Le meilleur moyen pour lutter contre l’insécurité des pêcheurs c’est de les équiper en gilets de sauvetage», a estimé M. Guèye, qui a annoncé hier mardi à Yoff que son département attend 20 mille gilets de sauvetage de la part de la Banque mondiale.

A.M.Ndiaye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here