Rationalisation de l’intégration en Afrique centrale : encore beaucoup à faire

0

Français

Yaoundé, le 30 avril 2015 (CEA) – La libre circulation des personnes et des biens reste le point le plus essentiel sur l’intégration régional, « mais cela ne veut pas dire qu’on ne prenne pas en compte les questions de sécurité », a récemment remarqué  le Président du Comité de Pilotage de la Rationalisation des Communautés Economiques Régionales  en Afrique Centrale (COPIL/CER), Monsieur Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, par ailleurs, Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire du Cameroun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here