Maroc Télécom franchit la barre des 40 millions clients

0

2014 a été une bonne année pour l’opérateur télécom marocain Maroc Telecom. Passé dans le giron de l’émirati Etisalat, l’opérateur télécom marocain a élargi son périmètre en 2014 en finalisant l’acquisition de 6 nouveaux actifs en Afrique et a confirmé le retour à la croissance de son chiffre d’affaires au Maroc.
Le Groupe a vu son parc clients croître de 8,2 % pour atteindre 40 millions de clients dont 49 % à l’international (Mauritel, Sonatel, Gabon Telecom et Onatel). Le parc a été tiré par les bonnes performances réalisées par les filiales africaines avec une hausse de 16,5 % contre une légère évolution de 1,4 % au Maroc.Le chiffre d’affaires (hors nouvelles acquisitions), grâce notamment au volume d’affaires réalisé à l’international en hausse de 11,3 % à 8,63 milliards de dirhams, a progressé de 2,1 % pour atteindre 29,14 milliards de dirhams. L’international a représenté 30 % du chiffre d’affaires du Groupe (40 % en cas d’intégration des nouvelles acquisitions).
Rnpg en hausse de 5,6 %

L’Ebitda a reculé de 3,2 % à 15,69 milliards de dirhams (+5,3 % à 4,11 milliards de dirhams à l’international) à cause surtout du poids des amortissements consécutifs aux investissements réalisés. Du coup, la marge d’Ebitda a reculé de 3,0 points à 53,8 %. L’Ebit a baissé de 6,5 % à 10,27 milliards de dirhams (+6,3 % à 2,53 milliards de dirhams à l’international) pour une marge d’Ebit en repli de 3,2 points à 35,2 %.
En s’acquittant d’un impôt sur le bénéfice de 3,25 milliards de dirhams, le Résultat net part du groupe de Maroc Telecom progresse de 5,6 % à 5,85 milliards de dirhams.
Commentant ces résultats, M. Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire de Maroc Telecom, a souligné que «l’année 2014 a été marquée par le retour à la croissance du chiffre d’affaires et du résultat net. Le groupe Maroc Telecom récolte ainsi les fruits de ses importants investissements dans le mobile, le fixe et dans le haut et très haut débit internet», qui ajoute qu’«avec l’acquisition de 6 nouveaux opérateurs africains, Maroc Telecom renforce le positionnement stratégiques de ses activités à l’international dans des zones en forte croissance où la poursuite d’importants programmes d’investissement dans les infrastructures et les services vient soutenir la plateforme de Maroc Telecom, l’une des plus performances d’Afrique».

Un dividende de 6,9 dirhams/action

Enfin, fort des résultats réalisés et des bonnes perspectives de croissance, le Conseil d’administration a proposé la distribution de la totalité du résultat net. Chaque actionnaire bénéficiera d’un dividende de 6,9 dirhams par action, en hausse de 15 % par rapport au précédent, offrant un rendement brut de 5,3 % (sur la base du cours du 20 février 2015, soit 130,55 dirhams).
Du côté des perspectives, 2015 sera marquée par l’intégration des 6 filiales acquises en 2014 dans les comptes consolidés du Groupe. Le Groupe va accroître ses investissements pour mettre à niveau les réseaux de ses nouvelles filiales. De même, des investissements seront réalisés pour le lancement des services 4G et la concurrence sera rude sur le mobile et le haut débit.