lafargeLafargeHolcim et la holding marocaine SNI (Société nationale d’investissement) ont officiellement lancé ce 4 juillet leur filiale LafargeHolcim Maroc Afrique, spécialisée dans les matériaux de construction et tournée vers l’Afrique subsaharienne francophone. La nouvelle entité,  détenue à part égale par les deux géants économiques, va permettre d’étendre leur partenariat sur le continent.

 

En Côte d’Ivoire, le leader du ciment, Socimat (filiale de LafargeHolcim), sera absorbé par le nouveau véhicule et bénéficiera d’une extension de sa capacité de production. Suivront ensuite des investissements au Burkina, au Mali, au Gabon, au Sénégal, en RD Congo, en Mauritanie et au Congo. Il s’agit de pays à « fort potentiel de croissance » où la consommation de ciment croit de « plus de 8% », illustrant « leur potentiel de développement », souligne le communiqué commun des deux partenaires.

 

L’objectif visé est notamment d’investir localement dans la production de ciment et de clinker (principal intrant du ciment) ou de les exporter à partir du Maroc vers les pays cités. Pour Hassan Ouriagli, PDG de la SNI, « cette opération constitue une première concrétisation de l’évolution de la société nationale d’investissement vers un fonds d’investissement panafricain à long terme, annoncée en 2014 ». A noter que LafargeHolcim Maroc Afrique a été incorporé à Casablanca Finance City afin d’en faire un hub d’investissements vers la région.

 

 

 

Share Button