Par Nephthali Messanh Ledy, Lomé

Au terme de sa 101e session ordinaire lundi 20 juin à Lomé (Togo), le conseil d’administration de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) a validé une  série de nouveaux financements portant sur un montant total de 64,4 milliards de FCFA. En effet, indique un communiqué de l’institution, le conseil a approuvé 11 propositions de prêt à moyen et long termes pour un montant global de 59,6 milliards de FCFA, une proposition de prise de participation pour un montant de 793 millions de FCFA et une proposition de prêt à court terme de 4 milliards de FCFA.

Ces nouvelles interventions, précise la même source, portent à 3862 milliards de FCFA le montant global des financements à moyen et long termes de la banque, correspondant à 783 opérations.

« Quant au montant total des financements à court terme, il s’élève à 242,9 milliards de FCFA pour 27 opérations ». Par ailleurs, les financements cumulés de la BOAD s’élèvent à 4105 milliards de FCFA pour un total de 810 opérations.

Agriculture et infrastructures

Sur les 11 premières propositions de prêts approuvées (d’un montant global de 59,6 milliards FCFA, soit près de 91 millions d’euros), trois sont destinées aux projets agricoles dans la sous-région ouest africaine. Au Togo où elle est basée, la banque va débourser 4 milliards de Fcfa – au titre de prêt – en faveur du projet d’aménagement et de réhabilitation des terres agricoles dans la zone de Mission-Tové (PARTAM).

Au Bénin, un prêt de 6,5 milliards de F CFA sera destiné au Projet d’Appui à la croissance économique rurale (PACER), dont l’’objet principal est l’aménagement de 405 ha de bas-fonds pour la production de riz et le maraîchage, ainsi que la réalisation d’infrastructures d’accompagnement et de mise en marché.

Aussi, le conseil a-t-il approuvé un prêt de 7,5 milliards de FCFA pour l’Aménagement hydro agricole du casier de Molodo nord à l’Office du Niger au Mali, ce qui devrait permettre de produire 25 800 tonnes de ria paddy et 24 080 tonnes de produits maraichers. Le même pays va bénéficier d’un prêt de 2,5 milliards de F CFA pour l’Aménagement agricole pour la culture de riz, d’oignon, de pomme de terre et de maïs à M’Bewani – Office du Niger par la société Agro-Industrie ZED (AGRIZED) SA.

Quant aux infrastructures, elles concernent des pays comme la Guinée-Bissau (aménagement et bitumage de la route Buba-Catiò), la Côte d’Ivoire (extension et modernisation des infrastructures de l’Aéroport international Félix Houphouët-Boigny), et surtout le Sénégal (aménagement de la Boucle du Boudier, construction plus exploitation d’un hôtel de standing 5 étoiles sous enseigne «Hyatt Centric Kermel Dakar» et l’installation d’un groupe additionnel dans le cadre de l’implantation de la centrale thermique en cycle combiné de la société Tobene Power SA).

Share Button