Auteur/autrice : Alexandre Varel

Journaliste d’investigation, spécialiste de l’Afrique et des Affaires économiques entre l’Europe et l’Afrique. Réseaux d’affaires, jeux des acteurs, Paris, Abidjan et Afrique francophone.

Alexandre Varel, envoyé spécial à Hararé. Si l’invasion de l’Ukraine par la Russie depuis le 24 février polarise à juste titre l’actualité internationale, d’autres points de tensions ne doivent pas moins attirer l’attention. En Afrique, la dégradation de l’ensemble des pays du versant Est du continent face à la propagation rapide du terrorisme islamiste devient chronique. Elle souligne le caractère protéiforme de la menace du mouvement Ahlu Sunna wal Jamaa (« Les adeptes de la tradition du Prophète », différent des shebabs somaliennes). Ce groupe affilié l’Etat islamique en 2019 via l’Etat islamique en Afrique centrale (Iscap) a commencé à opérer en 2017 à partir de son fief du Cabo Delgado, province de l’extrême nord du pays qui, avec celle de la Nampula plus au sud, servirait de corridor aux circuits de la…

Suite...

Après l’annulation de l’importante réunion prévue à son siège en France, le 14 avril, la cellule sureté d’Air France – KLM a décidé de se télétransporter à Nouakchott du 24 avril au 1ermai. Objectif : contrôler l’ensemble des dispositifs mis en place pour assurer la sureté et la sécurité de sa desserte mauritanienne ainsi que les vols AF-KLM en provenance Bamako aussi bien en ce qui concerne les vols commerciaux, le fret ou la protection des équipages.  Selon les informations de Financial Afrik, les responsables de cette cellule ont prévu de rencontrer les dirigeants de la société Securiciel, filiale du groupe IDES. Ils s’entretiendront également avec la direction…

Suite...

Alors que le nombre d’unités de fabrication de cigarettes dans le monde est à la baisse, les projets explosent dans les pays sahéliens, région où les groupes armés se nourrissent de la contrebande. Décryptage. Le marché africain de la cigarette est considérable et exponentiel. En 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a évalué la progression du nombre de fumeurs à 40% entre 2010 et 2025. Actuellement estimé à 77 millions de personnes, il devrait passer la barre des 150 millions d’ici quelques années, soit la plus forte poussée à l’échelle mondiale. Cette tendance est soutenue par la démographie de ce continent appelé à abriter deux milliards d’habitants à l’horizon 2050, dont une majorité de jeunes. Alors qu’elle décroît dans les pays développés, la hausse de la demande représente, en Afrique, un enjeu de développement majeur…

Suite...

La cellule de sûreté d’Air France organisera une réunion d’urgence dans la matinée du 14 avril au siège de la compagnie nationale française. Selon les informations de Financial Afrik, l’objectif de cette rencontre vise à faire un point sur la situation et le contexte qui prévalent en Mauritanie au moment où la Mauritanienne de Sécurité Privée (MSP) connaît des remous internes. Gros employeur du pays avec plus de 5.000 agents déployés dans les principales villes dont la capitale Nouakchott, cette société spécialisée dans la sécurité et le transport de fonds, travaille de concert avec le groupe français IDES, gestionnaire des…

Suite...

Un scandale présumé qui éclabousse une grosse figure de l’arbitrage à Paris. Et déjà des démissions. L’interminable litige opposant depuis les années 1990, l’Etat congolais à la société de BTP Commisimpex de Mohsen Hojeij va-t-il connaître un vrai rebondissement ? Alors que deux sentences irrévocables des 3 décembre 2000 et du 21 janvier 2013 ont jugé le contentieux entre ces deux parties, une plainte pour corruption déposée devant le Tribunal judiciaire de Paris, début octobre, par Me Kevin Grossaman, l’un des avocats du Congo, entend mettre à jour une supposée collusion entre l’homme d’affaires libano-nigérian et Yves Derains (cabinet Derains & Gharavi International). Figure respectée de l’arbitrage en France, ancien président du Comité Français de l’arbitrage et ancien secrétaire de la Cour Internationale d’Arbitrage de la Chambre de commerce internationale (CCI), ce dernier avait…

Suite...

Un véritable séisme dans les milieux d’affaires franco-africains. Selon les informations du quotidien Le Monde, Vincent Bolloré aurait fait appel à la banque Morgan Stanley en vue de céder la totalité de ses actifs africains dans le secteur maritime et portuaire ainsi que dans la logistique, ce qui inclue également trois concessions ferroviaires. Depuis le début des années 1990, l’entrepreneur breton a fait de ce secteur hautement stratégique le fer de lance de son groupe permettant d’engranger d’importants cash-flow pour financer d’autres opérations, en France. En 2020, les activités de la filiale ancrée sur l’Afrique, Bolloré Transport & Logistics (BTL), représentaient 5,82 milliards €, en hause d’1% par rapport à 2019, sur un chiffre d’affaires global de…

Suite...

Les autorités congolaises ont adressé une missive au ministère français de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) après la garde à vue, en France, de l’homme d’affaires Lucien Ebata. En transit à Paris, début octobre, le patron de la société de trading pétrolier Orion Oil et du magazine Forbes Afrique avait déféré, le 5 octobre, à la convocation d’un juge dans le cadre d’une instruction ouverte par la justice française pour des faits de « corruption » et de « blanchiment de capitaux ». Il a été mis en examen puis placé en garde à vue à la suite de cette audition. Dans sa…

Suite...

Alors que le procès lié à l’assassinat de Thomas Sankara doit débuter le 11 octobre, l’Exécutif Burkinabè cherche la meilleure solution possible pour éviter la prison à l’ancien président en exil à Abidjan depuis 2014. Révélations. Le Tribunal militaire de Ouagadougou doit ouvrir, le 11 octobre, le procès des assassins supposés de Thomas Sankara, leader révolutionnaire emblématique du pays qui régna à la tête du Conseil national de la révolution (CNR) d’aout 1983 jusqu’à son assassinat avec douze de ses collaborateurs, le 15 octobre 1987, dans l’enceinte du Conseil de l’Entente au centre d’Ouagadougou. Attendu depuis des décennies, ce procès…

Suite...

Laurent Gbagbo s’est envolé, le 17 juin, depuis Bruxelles par le vol SN 299 de la compagnie Brussels Airlines à partir duquel il effectue un « retour au pays natal » après dix ans d’absence. Il est accompagné de sa seconde épouse Nadiana Bamba dit « Nady » ainsi que de son indéfectible avocate Habiba Touré. Depuis plusieurs mois, cette dernière s’active pour organiser ce voyage. Elle a notamment géré l’octroi du passeport à l’ancien président ivoirien alors que le régime d’Alassane Ouattara ont longtemps rechigné à le lui octroyer. Arrêté en avril 2011 au terme de la présidentielle troublée face à Alassane Ouattara…

Suite...

En annonçant le 10 juin le retrait de la force Barkhane en tant qu’Opération extérieure (Opex) Emmanuel Macron assume t’il la possibilité d’une montée en puissance de la Russie au Mali, pays de sa zone d’influence ? Lancée en août 2014 en replacement des opérations Serval au Mali et Epervier au Tchad, cette force de 5100 hommes engagés dans la lutte antiterroriste auprès de cinq Etats (Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad et Mauritanie) se replie sur un aveu d’échec. Non seulement les violences intracommunautaires et l’expansion djihadiste n’ont pas été contenues en Afrique de l’Ouest à l’image du récent massacre…

Suite...

A quelques jours d’intervalle, deux contextes immédiats renvoient à la perte d’influence de la France en Afrique, qui plus est dans son ancien « pré-carré ». En Centrafrique, la montée en puissance de la Russie perceptible depuis 2016 vient de pousser Paris à geler sa coopération militaire. Une décision rare d’ordinaire prise en répercussion de contextes hautement antidémocratiques ou liberticides. Ce fut le cas, au début des années 1990, à l’égard du Togo après les violences sanglantes ayant accompagné l’ouverture de ce pays au pluralisme. Officiellement, ce gel vient en écho à l’atmosphère jugée de plus en plus antifrançaise à Bangui, campagne…

Suite...

La Cour d’Appel de Paris a douché les espoirs du président congolais, Denis Sassou Nguesso, de revoler un jour sur son luxueux Falcon 7X acquis en 2014.  Dans un arrêt du 3 juin la juridiction n’a pas fait droit à la demande de Brazzaville de libérer l’avion saisi, en juin 2020, sur l’aéroport de Bordeaux-Mérignac, dans le sud de la France, dans le cadre du lourd différend opposant Brazzaville à Mohsen Hojeij.  Depuis plusieurs années cet homme d’affaires d’origine libanaise, patron de la société de BTP Commisimpex, s’attaque aux actifs du Congo en faisant valoir une créance qui s’élève aujourd’hui à plus d’1,5 milliard $ pour des chantiers réalisés dans les années 1990 au…

Suite...

Une certaine fébrilité s’est emparée des passagers du vol AF 865 en provenance de N’Djaména, au Tchad, après son arrivée à l’aéroport de Roissy dans l’après-midi du 3 juin. Dès l’atterrissage de l’appareil, la cellule interministérielle de crise du gouvernement français présidée par le ministre de l’Intérieur, Gérard Darmanin, en l’absence du premier ministre Jean Castex, en déplacement en Tunisie, a diligenté une enquête à la suite d’une suspicion de présence d’une bombe à bord de l’avion. Les investigations, une fois effectuées, ont permis de lever tous les doutes. Cette alerte survient cependant au moment où la situation au Tchad…

Suite...

Initialement prévu, le 21 juin, à Kigali, le sommet du Commonwealth a été reporté à une date ultérieure en raison de la pandémie de Covid19, mais le principe de l’adhésion du Gabon à cette organisation reste plus que jamais d’actualité. Aux côtés du Mozambique et du Rwanda, le pays symbole de la Françafrique durant des décennies sera le troisième membre non francophone à siéger au sein de l’organisation créée en 1949. Le dossier a été finalisé, mi-mai, lors d’un séjour du président gabonais à Londres, où il s’est entretenu avec la secrétaire générale, la baronne Patricia Scotland. Cette initiative représente…

Suite...

Arrivé à Kigali le 27 mai pour une visite de deux jours, Emmanuel Macron a axé son déplacement sur l’aspect mémoriel à travers un discours prononcé ce jour, dans la matinée, au mémorial du génocide des Tutsis dans le quartier de Gisozi. Le président français a notamment reconnu la responsabilité – mais pas la complicité – de la France dans ce drame tout en demandant aux victimes et à leurs descendants de « savoir pardonner ». Mais cette visite s’inscrit également sous un jour économique comme en témoigne la délégation qui accompagne le chef de l’Etat français. Outre le directeur général de…

Suite...

Symbolisée par la visite d’Emmanuel Macron à Kigali, les 27 et 28 mai, la normalisation de la relation franco-rwandaise doit déboucher sur la désignation d’un ambassadeur. Les deux pays sont sans représentants à un tel niveau depuis la rupture de leurs relations diplomatiques à l’initiative du Rwanda, , en novembre 2006, à la suite de la publication du rapport du juge Jean-Louis Bruguière mettant en cause Paul Kagamé dans l’attentat contre son prédécesseur, Juvénal Habyarimana. Evénement qui déclenchera, entre avril et juillet 1994, le génocide de plus de 800.000 Tutsis et Hutus démocrates. Si plusieurs noms circulent depuis plusieurs…

Suite...

Le sort du président de la transition malienne, Bah N’Daw, et de son premier ministre, Moctar Ouane, est scellé. Dans un communiqué paru le 25 mai le colonel Assimi Goïta, vice-président de la transition et vrai chef de la junte militaire au Mali, a clarifié les événements survenus la veille après l’arrestation des deux têtes de l’Exécutif suivie de leur transfert au camp militaire de Kati, en banlieue de Bamako.  Ce nouveau coup d’Etat, dix mois après le renversement du président Ibrahim Boubacar Keita, marque l’omnipotence de l’armée au moment où le calendrier de la transition entendait s’en distancier, et préparer un retour progressif des civils au…

Suite...

Comme l’avait révélé Financial Afrik, Emmanuel Macron se rendra au Rwanda, les 27 et 28 mai prochains. Un «déplacement longue distance» selon l’Elysée, qui constitue une visite historique dans la lignée de celle effectuée, en février 2010, par Nicolas Sarkozy après des années de brouille diplomatique entre les deux pays.  Ce déplacement intervient à un moment charnière de la relation bilatérale quelques semaines après la publication du rapport de la mission Duclert évoquant les fautes «accablantes » de la France sur la période séparant sa coopération militaire avec le régime de Juvenal Habyarimana jusqu’au déclenchement du génocide contre les tutsis et les hutus démocrates d’avril à…

Suite...

Colère et exaspération. Une centaine de transporteurs et compagnies maritimes ont signé, le 18 mai, une pétition pour appeler la communauté internationale à se saisir urgemment du problème de la piraterie qui sévit dans le golfe de Guinée. Cette zone concentre désormais la quasi-totalité des cas de piraterie et de violences. En 2020, 130 enlèvements d’équipages moyennant une demande de rançon sur les 135 enregistrés dans le monde se sont déroulés dans les quelques 5700 kms de côtes ouest-africaines. Elle représente par ailleurs près de la moitié des cas de piraterie et d’assaut de navires selon le Bureau maritime international…

Suite...

«Nous ne sommes pas préparés à ce genre de crise». En posant ce constat sur le contexte africain post-Covid le Congolais Félix Tshisekedi, qui préside actuellement l’Union africaine, a donné tout son sens à la conférence sur le financement des économies africaines. Organisée à Paris les 17 et 18 mai ce sommet a tenté de poser les bases de la relance économique du continent gravement impacté par la pandémie mondiale. Pour la première fois depuis vingt-cinq ans la croissance s’est retournée en devenant négative. Elle devrait se situer cette année à -2,1%. En quoi consiste ce new deal ? «…

Suite...

Présentes à Paris, le 17 mai, dans le cadre de la conférence internationale pour le Soudan, les autorités de la transition en place à Khartoum depuis la chute d’Omar Hassan Ahmed el-Béchir, en avril 2019, n’ont pas eu de mots assez forts pour saluer cet événement. Celui-ci permet au pays de réintégrer la communauté internationale après des décennies chaotiques rythmées par les guerres, notamment dans la province du Darfour, et la dictature militaire. Les tenants du nouveau régime, en l’occurrence Abdel Fattah al-Burhan et Abdallah Hamdok, respectivement président du Conseil de souveraineté soudanais (CSS) et premier ministre, entendaient profiter de…

Suite...

La tenue, les 17 et 18 mai à Paris, de la conférence internationale sur le financement des économies africaines, sera précédée d’une conférence internationale d’appui à la transition soudanaise. Celle-ci se déroulera au Grand Palais Ephémère. Outre Emmanuel Macron, engagé sur ce dossier, elle verra la participation du président du Conseil de la république du Soudan, Abdel Fattah Abdelrahmane al-Burhan, et de son premier ministre Abdallah Hamdok. Cette initiative doit permettre de mobiliser les fonds pour accompagner la transition dans ce pays ayant connu, en 2019, quatre mois d’émeutes populaires suivies, en avril de cette même année, par la chute…

Suite...

C’est le dernier épisode de la guerre d’influence qui se joue depuis plusieurs années entre la France et la Russie en Centrafrique. La découverte, le 10 mai, d’une imposante cache d’armes lourdes attribuées à un ressortissant français à semer le trouble à Bangui. Appréhendé par la police appuyée par les Forces armées centrafricaines (FACA) à son domicile de la capitale, ce ressortissant du nom de Juan Quignolot se présentait comme un journaliste. Il a été appréhendé en possession de nombreuses armes automatiques et munitions. Selon les sources de Financial Afrik, il a anciennement appartenu au 6ème Régiment de parachutistes d’infanterie…

Suite...

Pour la première fois depuis le déclenchement de la pandémie Covid19 une conférence internationale, en l’occurrence sur les nouveaux modes de financements des économies africaines organisée à Paris les 17 et 18 mai, se déroulera en présence d’une forte délégation de chefs d’Etat et de gouvernements. Une vingtaine sont attendus physiquement dans la capitale française. Il s’agit de Paul Kagamé (Rwanda), Marc Roch Christian Kaboré (Burkina Faso), Mohamed Ould Ghazouani (Mauritanie), Filipe Nyusi (Mozambique), Joao Lourenço (Angola), Faure Gnassingbé (Togo), Félix Tshisekedi (République démocratique du Congo), Nana Akufo-Addo (Ghana), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Macky Sall (Sénégal), Muhammadu Buhari (Nigéria), Abdel…

Suite...

Paris doit accueillir, les 17 et 18 mai, une conférence internationale sur les nouveaux financements du développement. Ce rendez-vous s’inscrit dans le cadre des dispositifs déjà mis en place ces derniers mois par le G20 pour permettre aux économies africaines d’affronter les conséquences de la Covid 19. Si les prévisions alarmistes liées à cette pandémie ne se sont pas avérées du strict point de vue sanitaire, les effets économiques se font, en revanche, déjà sentir. Alors qu’il observait un cycle de croissance positive depuis plus de vingt ans, le continent est entré en récession selon le Fonds monétaire international (FMI).…

Suite...

La dégradation de la situation sécuritaire dans la province mozambicaine du Cabo Delgado et l’incurie du gouvernement central de Maputo à endiguer la menace que font peser les groupes armés dans cette zone, la plus pauvre du pays, soulève de plus en plus l’inquiétude de la communauté internationale. Depuis le violent assaut, fin mars, de deux cents hommes du groupe Ahl-al-Sunnah wa al Jamma’ah (ASWJ), plus connu sous le nom d’Ansar Al-Sunna ou « Chabab » (les « Jeunes), sur la ville portuaire de Palma, située non loin du futur site où le Français Total devait développer un projet d’exploitation de gaz liquéfié…

Suite...

Selon les informations de Financial Afrik, Emmanuel Macron se rendra, fin mai, en voyage officiel en Afrique du Sud. Cette visite qui s’inscrit dans le cadre d’une tournée africaine devant également l’amener au Rwanda. Premier partenaire commercial au Sud du Sahara, l’Afrique du Sud est un partenaire stratégique ayant prévu d’injecter plus de 5 milliards $ dans son plan de relance post-covid. Paris entend capter sa part du gâteau alors que ses parts de marché ne cessent de chuter. De 966 millions € en 2015 le solde de ses échanges ne représente plus que 328 millions € en 2019. L’Afrique…

Suite...

La date du 27 mai a été calée entre Paris et Kigali pour une visite à caractère historique d’Emmanuel Macron au Rwanda. A supposer qu’elle se confirme au regard de la situation sanitaire mondiale, le chef de l’Etat français devrait, par cet acte, accentuer le resserrement des liens entre les deux pays. Ce travail avait été inauguré par le déplacement de Nicolas Sarkozy dans la capitale rwandaise, en février 2010, lequel avait permis de sceller la reprise des relations diplomatiques. Emmanuel Macron entend aller plus loin en permettant à la relation bilatérale de repartir sur de nouvelles bases après le…

Suite...

Relativement mieux épargnées par le Covid-19 que le reste du monde, les populations d’origine africaines sont, en revanche, les premières cibles de la pandémie en Europe, particulièrement en France. Tel est le constat de l’Institut national de la statistiques et des études économiques (Insee) qui, dans une étude documentée publiée en avril dernier, constate un taux de mortalité nettement plus élevé en 2020 pour les personnes nées à l’étranger que pour celles nées en en France. Alors que le nombre de décès parmi les populations nées en France a cru de 9% en 2020 par rapport à l’année précédente (669.000…

Suite...

Le secteur militaire ne connaît pas la crise. En 2020, les dépenses mondiales d’armements se sont établies à 1981 milliards $, en hausse de 2,6% par rapport à 2019, selon un nouveau rapport du Stockholm International Peace Resarch Institute (Sipri) publié le 27 avril . Cette augmentation contraste avec le repli de 4,4% du Produit national brut (PNB) mondial en raison de la pandémie de Covid19. Il s’agit même de la plus forte hausse depuis la crise financière de 2008/2009, celle-ci s’établissant généralement à 2,2%. Les tendances épousent la géopolitique internationale. Cinq pays absorbent à eux seuls plus de 62%…

Suite...

Bruno Le Maire devait séjourner à Abidjan les 29 et 30 avril, dans le cadre du renforcement économique de la relation bilatérale. Au cours de son séjour, le ministre français de l’Economie, des Finances et de la Relance entend s’attarder sur l’impact de la Coviv19 dans le pays tout en évoquant le moratoire de la dette décidé en avril 2020 par le G20 pour l’Afrique. Un mécanisme qui sera longuement évoquer lors du sommet sur le financement des économies africaines organisé à Paris, le 18 mai. Bruno Le Maire doit s’entretenir avec son homologue Adama Coulibaly mais également le premier…

Suite...

Le Conseil militaire pour la transition (CMT), l’instance dirigeante au Tchad autoproclamée à la suite de la mort du président Idriss Deby Itno, a désigné Albert Pahimi Padacké, 54 ans, comme premier ministre. Ce dernier est d’ores et déjà chargé de constituer un gouvernement dont l’action sera sous la supervision du futur Conseil national de transition (CNT) qui fait office de Parlement. Homme du sérail, Albert Pahimi Padacké a effectué sa carrière à différents portefeuilles ministériels dans les précédents gouvernements avant d’être nommé chef du gouvernement de février 2016 jusqu’à la suppression de ce poste par la Constitution du 4…

Suite...

Arrivé hier dans la capitale tchadienne, Emmanuel Macron a assisté aux obsèques d’Idriss Deby Itno, dans la matinée du 23 avril, en délivrant un discours dithyrambique sur son homologue au risque de faire passer à la trappe la réalité intérieure du pays et la nature notoirement antidémocratique du régime tchadien. Tout en encensant les «combats livrés avec bravoure», le chef de l’Etat français a salué «la lutte pour la paix, la sécurité et la justice» qui animait l’ex-président mort, le 20 avril, de ses blessures lors de combats avec la rébellion du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad…

Suite...

La prise de pouvoir par le Conseil militaire de transition (CMT) à N’Djaména a créé mécaniquement de fortes tensions au sein de la classe politique tchadienne. Avançant pour l’heure en ordre dispersé à travers les déclarations de ses principaux représentants, celle-ci dénonce l’illégitimité du CMT à régner sur le pays à la suite du décès, le 20 avril, du président Idriss Deby Itno. Promulguée le 21 avril par la junte composée de personnalités qui constituaient jadis la garde rapprochée du chef de l’Etat disparu, la Charte de la transition reste totalement évasive sur les partis politiques. A aucun moment elle…

Suite...

Idriss Deby Itno disparu et le pouvoir tchadien fragilisé, le Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (Fact) entend profiter de cette «fenêtre d’opportunité» pour poursuivre son offensive sur N’Djamena.  Le chef de cette rébellion tout droit venue de Libye, Mahamat Mahadi Ali, entend reprendre sa percée et s’emparer de la capitale dans les prochains jours. Un objectif d’autant plus assumé que ce dernier rejette catégoriquement le Conseil militaire de transition (CMT) qui a pris le pouvoir, le 20 avril, après l’annonce de la mort du chef de l’Etat ayant régné plus de trente ans sur le pays.  Qui est exactement le Fact ? Quelles sont ses revendications ? Comme la plupart des…

Suite...

Emmanuel Macron se rendra au Tchad, le 23 avril, pour assister aux obsèques du président Idriss Deby Itno, décédé le 20 avril, lors d’affrontement avec la rébellion du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (Fact). C’est la première fois depuis son élection que le chef de l’Etat français effectue un tel déplacement en Afrique, témoignage de la proximité qu’il vouait au président tchadien, soutien constant et particulièrement impliqué de Paris dans la lutte anti-terroriste au Sahel. Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères (MEAE) Jean-Yves Le Drian, intime du chef de l’Etat disparu, sera également du voyage.…

Suite...

La disparition d’Idriss Deby Itno, le 20 avril, a débouché sur une transition mettant en scène le général Mahamat Idriss Deby, 37 ans, l’un des nombreux fils du président disparu. Surnommé « Kaka » ce dernier est, comme son père, un militaire pur jus mais aussi l’un des rouages centraux du clan Zaghawa au pouvoir depuis plus de trente ans. Avant d’être propulsé à la tête du Conseil militaire de transition (CMT), il dirigeait la puissante Direction générale de service de sécurité des institutions de l’Etat (DGSSIE). Forte de plusieurs milliers d’hommes aguerris et suréquipés, cette garde prétorienne, héritière de la Garde…

Suite...

Alors qu’elle a fait du Tchad le nœud névralgique de la lutte anti- terroriste au Sahel, la disparition du président Idriss Deby Itno, le 20 avril, est un coup dur pour la France. Allié historique de Paris le président tué dans les combats avec la rébellion du Front pour la concorde et l’alternance du Tchad (Fact), selon le Conseil militaire de transition (CMT), la nouvelle instance dirigeante du pays, représentait un indéniable point de stabilité dans une zone soumise à la pression des groupes djihadistes mais aussi du mouvement nigérian Boko Haram. Lors du sommet du G5 Sahel organisé à…

Suite...

[Article premium offert] Quelques heures après l’annonce de la disparition d’Idriss Deby à 68 ans, un Conseil militaire de transition (CMT) a installé une phase de transition au Tchad. Arrivé au pouvoir en renversant Hissène Habré, fin 1990, le président sortant, officiellement réélu le jour de son décès pour un sixième mandat avec près de 80% des voix, a été tué dans les combats opposant l’armée nationale aux rebelles du Front pour l’alternance et la concorde du Tchad (FACT). Ce mouvement fondé en 2016 est dirigé par Mahamat Mahadi Ali. Réfugié politique depuis 1989 en France, où il a suivi des études de droit et de sciences politique, ce dernier est un Gorane, ethnie de l’ex-président Habré. Opposant à Idriss…

Suite...

Inculpée pour terrorisme et association de malfaiteurs durant la dernière campagne présidentielle au Bénin ayant vu la victoire du président sortant Patrice Talon, le 11 avril, l’opposante Reckya Madougou n’a toujours pas été entendue, à ce jour, par un juge. L’ancienne ministre de la Justice et Garde des Sceaux de Thomas Boni Yayi dont elle dirige le parti, Les Démocrates, est toujours détenue dans une cellule exiguë de la prison d’Akpro-Missérété de la capitale politique du pays. La demande de libération conditionnelle présentée tous les jeudis devant la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), juridiction d’exception,…

Suite...

Empereur du BTP au Burkina Faso, sur les traces de son aïeul Oumarou Kanazoé, l’homme d’affaires Mahamadou Bonkoungou, 55 ans, ne cesse de gagner en influence au-delà des frontières de l’ancienne Haute Volta. En quelques années, le patron du groupe diversifié Ebomaf fondé en 1989, a su pénétrer au cœur des pouvoirs ouest-africains, raflant de multiples marchés à la barbe des groupes occidentaux pourtant fortement implantés en Afrique comme le Français Sogea-Satom. Connu pour avoir remporté le contrat de l’échangeur de Ouagadougou, vaste nœud de routes intra-urbaines permettant de désengorger la capitale depuis 2018, l’homme d’affaires possède à son actif…

Suite...

Ministre déléguée depuis juillet 2020 auprès du premier ministre Jean Castex, chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances, Elisabeth Moreno apporte son concours à la création d’un futur think-tank chargé de réfléchir à la politique de la France dans les matières couvertes par son département telles la lutte contre les discriminations, la place de l’Islam en France mais aussi la politique africaine de la France. Présidée par l’entrepreneur Patrick Ducrot, cette structure dénommée « Cercle Nouvelle France » est portée sur les fonds-baptismaux à un an de l’élection présidentielle. Elle doit apporter…

Suite...

En nommant l’économiste Kako Nubukpo, le 14 avril, au sein de la nouvelle commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) l’instance sous-régionale envoie un signal fort dans le cadre de la réforme devant aboutir à l’émergence de l’Eco, la nouvelle monnaie ouest-africaine, dans l’ensemble des pays de la Cédéao (Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest). Depuis plusieurs années, l’ancien ministre togolais de la Prospective, nommé sur proposition du président Faure Gnassingbé, est engagé dans une croisade anti-franc CFA. On lui doit plusieurs brulots parmi lesquels L’improvisation économique en Afrique de l’Ouest publié, en 2011, aux éditions Karthala, et Sortir l’Afrique de…

Suite...

[Article Offert] Alors que les visites d’Emmanuel Macron en Angola et en Afrique du Sud sont, pour l’heure, reportées sine die en raison de la pandémie de Covid-19, le déplacement que le chef de l’Etat français a promis d’effectuer au Rwanda devrait être organisé dans les prochaines semaines. « Une visite est projetée courant mai, mais il y a encore de nombreux aléas », explique une source élyséenne à Financial Afrik. A supposer que cette date soit respectée, ce séjour marquera une nouvelle étape dans le réchauffement de la relation bilatérale.  Au lendemain du génocide de 1994, ce lien avait été particulièrement tendu et même accompagné d’une rupture des relations diplomatiques entre les deux pays…

Suite...

Lors d’une audience ce 13 avril, la chambre d’instruction du tribunal militaire d’Ouagadougou a renvoyé en jugement le dossier concernant les charges qui pèsent sur Blaise Compaoré dans l’assassinat de son «frère d’armes», Thomas Sankara, le 15 octobre 1987. Il appartient désormais au procureur militaire d’établir une date pour la tenue d’un procès de l’ancien président, qui a régné sur le pays de 1987 à son renversement en octobre 2014.  Accusé «d’attentat à la sureté de l’Etat» et de « complicité de recel de cadavre », Blaise Compaoré ne devrait cependant pas être physiquement présent malgré l’émission probable d’un mandat d’amener. Exilé à Abidjan depuis sa chute, ce dernier bénéficie de la…

Suite...

Alors que l’Europe, dont la France, restent empêtrée dans la gestion de la pandémie Covid-19, la Chine se démultiplie pour couvrir l’Afrique avec ses deux vaccins non homologués par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) – Sinopharm et SinoVac – dans le cadre d’une vaste campagne ciblant quelques 70 pays en développement dans le monde. Ces dernières semaines, une quinzaine d’Etats du continent ont accueilli plusieurs centaines de milliers de doses du vaccin de la société Sinopharm dont l’efficacité protectrice se monte à 79,34%. Les livraisons prennent la forme de dons, servant ainsi une véritable offensive diplomatique de l’Empire du…

Suite...

[ Article offert] Attendu courant mai à Abidjan après son acquittement définitif prononcé en appel, fin mars, par la Cour pénale internationale (CPI), Laurent Gbagbo va-t-il entériner la scission du Front populaire ivoirien (FPI) ou, au contraire, être l’élément catalyseur d’une normalisation entre mouvances dissidentes ?  Pour l’heure, les deux courants nés pendant son emprisonnement à La Haye, à savoir celui de Pascal Affi Nguessan, actuel président du FPI, et celui incarné par les «faucons» de Laurent Gbagbo, qui voient dans ce dernier la seule personnalité légitime à ce poste, semblent toujours aussi difficilement réconciliables. Conforté à la tête du parti…

Suite...

[Article offert. Abonnez-vous au Premium pour prendre de l’avance sur l’information stratégique.]La situation au Sahel devrait monopoliser les discussions du déjeuner organisé, le 9 avril, entre Emmanuel Macron et Faure Gnassingbé, à l’Elysée. Légitime sur cette question, le Togo a été chargé par ses pairs de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao) du suivi de la feuille de route de la transition malienne arrêtée après la chute du président Ibrahim Boubacar Keita, en août 2020. A ce titre, Lomé est depuis plusieurs mois au centre d’un intense ballet diplomatique et de négociations dont l’objectif, outre de remettre…

Suite...

Arrivé le 6 avril, en France, pour une visite de travail de trois jours, le président togolais Faure Gnassingbé a inscrit son séjour sous l’angle économique, en particulier dans le domaine énergétique, conjuguant une série d’entretiens avec des directeurs de groupes à une rencontre avec les responsable du Medef et un déjeuner au siège d’EDF avec Jean-Bernard Lévy. Dès le 7 avril, le chef de l’Etat togolais s’est entretenu, dans la matinée, avec plusieurs patrons venus à sa rencontre dans sa suite du Bristol, lieu de villégiature de Denis Sassou Nguesso, situé à deux pas de l’Elysée. Selon les informations…

Suite...

Rendu le 31 mars, l’arrêt de la Chambre d’appel de la Cour pénale internationale (CPI) concernant le dossier Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé écarte l’ensemble des griefs formulés par la procureure, Fatou Bensouda, contre le jugement du 15 janvier 2019 acquittant l’ex-chef de l’Etat ivoirien et son ministre de la jeunesse, patron du mouvement des Jeunes Patriotes durant la crise post-électorale de 2010-2011, en Côte d’Ivoire. « La majorité des juges de la Chambre d’appel n’a relevé aucune erreur qui aurait pu sérieusement entacher la décision de la Chambre de première instance relativement à l’un ou l’autre des deux moyens…

Suite...