Bénin: Les conditions de détention dégradées de Reckya Madougou

0
Inculpée pour terrorisme et association de malfaiteurs durant la dernière campagne présidentielle au Bénin ayant vu la victoire du président sortant Patrice Talon, le 11 avril, l’opposante Reckya Madougou n’a toujours pas été entendue, à ce jour, par un juge.  L’ancienne ministre de la Justice et Garde des Sceaux de Thomas Boni Yayi dont elle dirige le parti, Les Démocrates, est toujours détenue dans une cellule exiguë de la prison d’Akpro-Missérété de la capitale politique


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis