Afrique : De Bangui à Bamako, un double camouflet diplomatique pousse Paris à se retirer

0
A quelques jours d’intervalle, deux contextes immédiats renvoient à la perte d’influence de la France en Afrique, qui plus est dans son ancien « pré-carré ». En Centrafrique, la montée en puissance de la Russie perceptible depuis 2016 vient de pousser Paris à geler sa coopération militaire. Une décision rare d’ordinaire prise en répercussion de contextes hautement antidémocratiques ou liberticides. Ce fut le cas, au début des années 1990, à l’égard du Togo après les violences sanglantes


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis