Le Conseil militaire pour la transition (CMT), l’instance dirigeante au Tchad autoproclamée à la suite de la mort du président Idriss Deby Itno, a désigné Albert Pahimi Padacké, 54 ans, comme premier ministre. Ce dernier est d’ores et déjà chargé de constituer un gouvernement dont l’action sera sous la supervision du futur Conseil national de transition (CNT) qui fait office de Parlement. Homme du sérail, Albert Pahimi Padacké a effectué sa carrière à différents portefeuilles ministériels dans les précédents gouvernements avant d’être nommé chef du gouvernement de février 2016 jusqu’à la suppression de ce poste par la Constitution du 4


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis