Alexandre Varel, envoyé spécial à Hararé. Si l’invasion de l’Ukraine par la Russie depuis le 24 février polarise à juste titre l’actualité internationale, d’autres points de tensions ne doivent pas moins attirer l’attention. En Afrique, la dégradation de l’ensemble des pays du versant Est du continent face à la propagation rapide du terrorisme islamiste devient chronique. Elle souligne le caractère protéiforme de la menace du mouvement Ahlu Sunna wal Jamaa (« Les adeptes de la tradition du Prophète », différent des shebabs somaliennes). Ce groupe affilié l’Etat islamique en 2019 via l’Etat islamique en Afrique centrale (Iscap) a commencé à opérer en 2017 à partir de son fief du Cabo Delgado, province de l’extrême nord du pays qui, avec celle de la Nampula plus au sud, servirait de corridor aux circuits de la


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis