Emmanuel Macron et Paul Kagamé.
La date du 27 mai a été calée entre Paris et Kigali pour une visite à caractère historique d’Emmanuel Macron au Rwanda. A supposer qu’elle se confirme au regard de la situation sanitaire mondiale, le chef de l’Etat français devrait, par cet acte, accentuer le resserrement des liens entre les deux pays. Ce travail avait été inauguré par le déplacement de Nicolas Sarkozy dans la capitale rwandaise, en février 2010, lequel avait permis de sceller la reprise des relations diplomatiques. Emmanuel Macron entend aller plus loin en permettant à la relation bilatérale de repartir sur de nouvelles bases après le


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis