Nouvel impôt minier en Zambie : “ceux qui ne sont pas d’accord partiront”

0

Le président Edgar Lungu de la Zambie va supprimer la TVA sur le cuivre remplacé par un nouvel impôt non remboursable sur la vente initialement prévu le 1er avril mais repoussé au 1er juillet 2019. Le deuxième producteur africain de cuivre va imposer directement les ventes, c’est à dire le chiffre d’affaires, au grand dam des groupes miniers et, particulièrement du géant Glencore et de Vedanta Resources Ltd.

“L’impôt sur les ventes va être appliqué et la TVA disparaître. Ceux qui ne sont pas d’accord partiront. Je dis cela sans inquiétude”, a déclaré vendredi le président Lungu à Ndola, dans la région du cuivre, à 300 km au nord de la capitale Lusaka.

Les revenus tirés de l’extraction du cuivre représentent au moins 70 % des recettes d’exportation de la Zambie. La TVA, actuellement fixée à 16 %, est remboursable pour les exportateurs.

La ministre des Finances, Margaret Mwanakatwe, a déclaré la semaine dernière que le gouvernement accumulait environ 1,8 milliard de kwacha (140 millions de dollars) en remboursements de TVA chaque mois. Mis sous pression par le FMI à cause de ses niveaux de réserves bas et de sa dette élevée, la Zambie cherche de nouvelles sources de financement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here