Maroc : la banque centrale révise ses prévisions de croissance pour 2018

0
Abdellatif Jouahri, gouverneur de Bank Al-Maghrib

Le gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, a fait le point sur la conjoncture économique et financière du Maroc après un conseil de politique monétaire tenu le 18 décembre 2018.

Au rang des principales annonces, l’on note que la banque centrale prévoit une croissance économique en hausse de 3,3% en 2018, contre un taux de 3,6% annoncé en juin dernier. C’est d’ailleurs la prévision initiale annoncée en début d’année.

La valeur ajoutée agricole progresserait de 4,6% au lieu de 15,4% et le rythme des activités non agricoles est prévu en léger accroissement de 2,7% à 3,1%, selon l’institut d’émission.

« A moyen terme, la croissance non agricole s’accélérerait à 3,4% en 2019 et à 3,7% en 2020, tandis que, sous l’hypothèse d’un retour à une production céréalière moyenne de 80 millions de quintaux, la valeur ajoutée agricole reculerait de 0,8% en 2019, puis s’accroîtrait de 3,3% en 2020 », a précisé le Wali.

Pour sa part, l’inflation devrait s’établir à 2%, contre une prévision de 1,8% faite en début d’année.

En 2017, l’économie marocaine a enregistré une hausse de 4,1% de son PIB. Et la banque table sur 3,1% en 2019, puis 3,6% en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here