Société Générale va étendre son offre de banque alternative YUP sur le continent

0

Après un lancement en Côte d’Ivoire et au Sénégal, Société Générale annonce l’extension de son offre de bancaire alternative YUP à l’ensemble de son réseau africain qui compte 18 pays.

 

Les premiers visés sont le Ghana et le Cameroun d’ici la fin de l’année, puis le Burkina Faso, le Togo et la Guinée courant 2018. Suivront ensuite les autres pays.

YUP est une solution de « mobile money » qui permet d’accéder à une gamme complète de services transactionnels et financiers même sans avoir de compte bancaire.

S’appuyant sur un modèle d’« Agency Banking », c’est-à-dire sur un réseau d’agents tiers avec lesquels la banque a noué des partenariats (stations-services, commerce de distribution, etc.), YUP est accessible via un réseau élargi de distributeurs équipés de terminaux adaptés et par le biais de l’application de mobile banking des différentes banques Société Générale sur le continent.

L’offre Yup permet d’effectuer des retraits, dépôts et transferts d’argent, payer leurs factures, acheter du crédit téléphonique, d’effectuer des paiements chez des commerçants et permet également la dématérialisation des flux de paiement des entreprises.

Accessible à tout détenteur de mobile (smartphone ou téléphone mobile classique) quel que soit son opérateur téléphonique, YUP s’enrichira rapidement avec des services financiers comme les avances sur salaires, le crédit, les produits d’épargne et les transferts internationaux, assure Société Générale.

 

  1 million de wallets d’ici 2020

 

Avec déjà plus de 30 000 wallets (porte-monnaie électronique) ouverts et près de 600 agents en Côte d’Ivoire et au Sénégal, Société Générale projette d’ouvrir 1 million de wallets d’ici à 2020 et d’étendre considérablement son maillage en recrutant 8000 agents sur la même période.

L’objectif visé est de proposer « un outil transactionnel simple et accessible à tous les habitants des pays dans lesquels Société Générale est présente qu’ils soient déjà particuliers ou entreprises, clients du groupe, bancarisés chez nos concurrents ou non-bancarisés » a indiqué Alexandre Maymat, responsable de la région Afrique, Méditerranée et Outremer, avec comme enjeu l’inclusion financière des 80 à 90% de citoyens qui ne disposent pas encore de compte bancaire selon les pays.

A noter que Société Générale a rendu public hier la nomination de Valérie-Noëlle Kodjo Diop au poste de responsable de l’Innovation et des modèles bancaires alternatifs pour la région Afrique, Méditerranée et Outremer. Un poste basé à Paris, rattaché à celui d’Alexandre Maymat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here