Banque Mondiale: 240,5 millions de dollars pour l’OMVS et les pays membres

0

OMVS familleLe Haut-commissaire de l’Omvs (Organisation pour la mise en valeur  du fleuve Sénégal) Kabiné Komara, accompagné du Haut-commissaire adjoint Marimantia Diarra, a conduit une importante délégation de l’Organisation et des Etats  membres aux négociations du PGIRE 2 (Programme de gestion intégrée des ressources en eau et de développement des usages à buts multiples) avec la Banque mondiale.

Ces négociations, tenues à Paris du 28 au 31 octobre 2013, a permis d’obtenir,  à l’issue des discussions très riches tant sur les aspects institutionnel, technique et fiduciaire que sur les accords de projet, des prêts et dons d’un  montant global de 240,5 millions.

Ces financements sont répartis entre 3 accords de prêt IDA pour le Mali, la Mauritanie et le Sénégal et un accord de don pour la Guinée pour un montant total de 212,5 millions USD, un accord de don du FEM et fonds pour les pays moins avancés de 16 millions USD et une contribution des Etats membres de 12 millions de dollars USD au titre de la contrepartie.

Cet important financement, le 1er du genre depuis la création de l’Omvs, en termes de développement local couvrira le financement des activités de la 2ème phase du PGIRE.

La durée du projet est de 7ans. Son démarrage est programmé en janvier 2014. La mise en œuvre de ce programme permettra de renforcer l’intégration régionale entre les Etats membres, d’impulser la croissance et d’améliorer très sensiblement les conditions de vie des communautés.

Le PGIRE  apporte une importante contribution pour la maintenance du barrage anti-sel de Diama la réalisation des études de navigation sur le fleuve Sénégal et des barrages hydroélectriques.