Comment la RDC a compensé son déficit budgétaire de 487 millions USD en 2020

0
Jean Beaudouin Mayo, Vice-premier ministre en charge du Budget de la RDC

En RD Congo, les appuis du Fonds monétaire international (FMI), ceux de la Banque africaine de développement (BAD) et les recettes des adjudications des Bons du Trésor ont compensé le déficit budgétaire de 903 milliards FC (487 millions USD, au taux moyen du Budget rectificatif de 1852 FC le dollar américain) pour 2020, selon le Comité de conjoncture économique réuni le 30 décembre 2020 à Kinshasa.

« Nous avons réalisé malheureusement un déficit budgétaire annuel autour de 903 milliards de FC. Ceci s’explique par notamment par la pandémie à Covid-19, les mesures de détaxations et d’allègements qui ont été prises par le gouvernement dès le mois d’avril de cette année. Ce qui a impacté négativement sur le niveau des recettes de l’État et cela a provoqué un déficit dans la gestion des Finances publiques autour de 903 milliards FC. Déficit totalement financé et résorbé par des moyens qui sont d’abord le financement de la Banque Centrale du Congo qui s’est arrêté très vite vers le mois de juin, et finalement aussi les bons du Trésor et les appuis budgétaires du FMI », a expliqué le ministre du Budget, Jean Beaudouin Mayo, au sortir de la réunion.

En avril 2020, le FMI avait apporté 363 millions USD à la RDC au titre de la  Facilité de crédit rapide pour faire face aux effets de la pandémie de Covid-19 sur l’économie congolaise, un apport financier que le gouvernement a transformé en appui budgétaire pour compenser ses déficits.

De son côté, la BAD a mis à disposition, en novembre 2020,  142 millions USD,  dont 70,9 millions USD convertis en appui budgétaire par la RDC. Le troisième appui financier a été apporté au gouvernement par  les revenus des Bons du Trésor. Ainsi, les données de la Banque centrale du Congo (BCC) renseignent que le solde général du compte du Trésor du gouvernement reste déficitaire d’environ 138 millions USD au 6 novembre 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here