BNP Paribas « n’entend pas se retirer du continent » africain

0

C’est ce que l’on retient d’un communiqué publié jeudi 24 janvier par le groupe bancaire français qui dément les rumeurs relatives à la cession de BMCI au Maroc : « BNP Paribas souhaite rappeler que son implantation en Afrique fait aujourd’hui pleinement partie de son dispositif international et n’entend pas se retirer du continent », annonce-t-il.

Dans cette sortie visant donc à clarifier sa stratégie de développement en Afrique, la banque rappelle qu’elle « a adopté [sur le continent] une stratégie ciblée et continue à se renforcer là où les caractéristiques de marché correspondent bien à ses forces et aux conditions souhaitées en termes de développement et de maîtrise des risques ».

« Au Maroc, la BMCI, présente depuis plus de 70 ans, entend bien poursuivre son activité au service de ses clients entreprises et particuliers dans les années à venir. La banque entend continuer à jouer un rôle significatif dans la croissance de l’économie marocaine, en l’accompagnant notamment dans les nouveaux enjeux du développement durable », insiste le communiqué.

D’ailleurs, le Groupe BNP Paribas indique avoir « choisi le Maroc pour la gestion de l’essentiel des 100 millions d’euros d’investissements consacrés à la refonte du système d’informations de ses activités dans ces zones », ce qui entre « plus spécifiquement dans le cadre du plan de modernisation et de digitalisation de ses activités en Afrique ».

Outre le Maroc, le groupe est présent en Algérie, au Burkina Faso, en Guinée, en Côte d’Ivoire, au Mali, au Sénégal, et Afrique du Sud et en Tunisie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here