La BADEA signe 5 accords de prêts avec des banques et Etats Africains

0

La Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA) a signé 5 accords relatifs à des lignes de crédits d’une valeur de 115 millions de dollars en faveur des Etats de Côte d’Ivoire, du Niger, de Coris Bank International (burkina Faso) et de la BIDC (Banque d’Investissement et de développement de la CEDEAO). 

Les signatures respectives des accords de prêts se sont déroulées en marge des Assemblées générales de la Banque Islamique de développement à Djeddah en Arabie Saoudite tenues le 17 et 18 mai 2017.

 

Côte d’Ivoire

Le financement porte sur la valorisation de la « baie de Cocody » (dépollution, aménagement, construction d’infrastructures sociales, touristiques, et commerciales). Le prêt est de 20 millions remboursable sur 30 ans avec une période de grâce de 10 ans au taux très favorable de 1%.

Yousef Ben Ibrahim El Bassam, Président du Conseil d’Administration de la BADEA, et Nialé KABA, Ministre Ivoirien du Plan et du Développement, ont apposé leurs signatures sur le protocole d’accord.

 

Niger

Le projet gouvernemental d’alimentation en eau potable des centres semi-urbains de Tilabéry, Dosso et Tahoua au Niger a bénéficié d’un financement de 10 millions de dollars aux mêmes conditions que le prêt octroyé à la Côte d’Ivoire. L’accord a été signé par El Bassam pour le compte de la BADEA et KANE Aïchatou Boulama, Ministre du Plan du Niger.

 

BIDC

Par ailleurs, la BIDC (Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO) a bénéficié de deux lignes de crédits, la première d’un montant de 15 millions de dollars fournira les caisse de la BIDC pour le financement des entreprises du secteur privé contribuant ainsi à la réduction du chômage dans l’espace CEDEAO et la deuxième d’un montant de 45 millions de dollars s’inscrivant dans la promotion des échanges commerciaux des opérateurs économiques de la zone CEDEAO avec ceux des pays arabes.

L’accord a été signé par Sidi Ould TAH, Directeur Général de la BADEA et Bashir Mamman IFO, Président La Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO.

 

Coris Bank International–Burkina Faso

La dernière ligne de crédit de 25 millions de dollars octroyée à Coris Bank International vise la promotion et le développement des échanges commerciaux entre les opérateurs économiques du Burkina Faso et de la ligue des Etats arabes. Le DG de la BADEA, Ould TAH et Idrissa NASSA, Président Directeur Général de la Coris Bank International ont apposés leurs signatures sur l’accord.

Aux termes des assemblées générales de la Banque Islamique de développement, l’Afrique a bénéficié de 115 millions de dollars de prêts à des taux d’intérêt quasi inexistants. Ces accords représentent pour les bénéficiaires et la Banque Islamique de développement la promesse d’une collaboration fructueuse.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here