Cameroun : 334 entreprises menacées de suspension des marchés publics

0
abba_sardou670
Abba Sadou, ministre des Marchés publics.

 

Quelque 334 entreprises sont menacées de suspension du processus des marchés publics au Cameroun pour divers manquements dans l’accomplissement de leurs tâches, rapporte  un communiqué publié vendredi  28 avril 2017 par les services compétents du ministère des Marchés publics (MINMAP).

Dans le texte, le ministre des Marchés publics Abba Sadou demande aux entreprises  qui ont abandonné l’exécution d’au moins un marché au cours des exercices budgétaires 2014, 2015 et 2016,  à régulariser leur situation en achevant l’exécution des marchés abandonnés, au risque de tomber sous le coup de la suspension.

La circulaire stipule que “les défaillances des cocontractants dans l’exécution des marchés précédents sont désormais considérées comme critère éliminatoire dans l’attribution de nouveaux marchés”. Cette mesure rentre dans le cadre de l’assainissement du système des marchés publics» au Cameroun, et consiste à extirper de la liste des prestataires de l’Etat des entreprises qui compromettent l’efficacité de la consommation du Budget d’investissement public.

La réforme des marchés publics entreprises au Cameroun a permis au pays d’économiser 500 milliards de FCFA selon les déclarations du ministre Abba Sadou dans un récent entretien avec le quotidien gouvernemental camerounais.  Engagé dans la lutte contre les marchés fictifs, l’Etat a réduit les marchés de gré à gré de 46 à 10%.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here