Le groupe Bank Of Africa solide sur ses fondamentaux

0

En dépit d’un ralentissement général à la fois en Afrique de l’Ouest et en Afrique de l’Est, le groupe Bank Of Africa maintient des “performances honorables pour l’exercice 2016”.

Le total bilan s’établit à 7 813 millions d’euros en progression de 8,5%. Indicateur phare du secteur bancaire, le PNB s’apprécie de 6,8% à 470 millions d’euros dopé par la bonne performance des crédits et la rentabilité des placements. Le résultat net consolidé du groupe est arrêté à 113 millions d’euros en progression de 18,7% entre 2015 et 2016.

Plus significatif encore, le RNPG qui bondit de 20% pour s’établir à 67,4 millions d’euros. Le ratio de rentabilité des capitaux, le fameux ROE, ressort à 13,8%..

“La diversification sur plusieurs pays combinée à des gestions proactives des crises, nous a permis d’afficher des performances honorables pour l’exercice 2016”, lit-on dans le rapport du groupe publié à l’occasion.

Avec des créances sur la clientèle en progression de près de 9 % à 3,8 milliards d’euros, et un niveau de dépôts sur la clientèle à 5 milliards d’euros en hausse de 7 %, le coefficient de transformation s’est légèrement amélioré passant de 75 % en 2015 à 76 % en 2016.
L’on note toutefois un coefficient d’exploitation de 61% qui reflète un niveau de charges de fonctionnement encore élevé. Si globalement les risques sont maîtrisés (diminution significative du coût du risque), la banque a encore des efforts à fournir pour ramener son coefficient d’exploitation dans la plage des 45%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here