L’Arabie Saoudite taxe les pèlerins pour renflouer ses caisses

0

Par Mariata DIENG

hadj-00092-720x410

Toutes les mesures sont bonnes pour renflouer les caisses. Les autorités saoudiennes imposent désormais à tout postulant pour la Omra ou pour le pèlerinage de payer une taxe sur les demandes de visa qui s’élève à 550 euros.

Cette mesure ne concerne que ceux qui ont déjà effectué le hadj ou la Omra et qui veulent visiter les lieux saints pour une deuxième fois. .

Les agences de voyages se concertent au sein de leur fédération en vue de décréter le boycott et de ne plus offrir leurs services vers cette destination.

Les pays comme l’Irak et la Jordanie ont refusé de signer les accords relatifs à cette mesure. De même que les voyagistes égyptiens s’acheminent vers un boycott de tous les salons organisés en vue de promouvoir ces destinations.

Les revenus annuels de l’Arabie saoudite générés par le Hadj et la OMRA, s’élèvent à plus de vingt milliards de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here